Suisse
Incendie

Valais: une grande usine a pris feu à Vionnaz

Vionnaz usine produits chimiques Valais incendie feu secours
Image: police cantonale valais

Une grande usine chimique a pris feu à Vionnaz (VS)

Un incendie s’est déclaré sur le site une entreprise valaisanne de produits chimiques.
21.11.2023, 22:12
Plus de «Suisse»

L’entreprise de produits chimiques Bachem, à Vionnaz (VS), était la proie des flammes mardi soir vers 20 heures. Les personnes habitant ou travaillant près de l’usine en feu ont dû quitter les lieux et au moins une personne aurait été grièvement brûlée.

Vers 21h45, le sinistre était toujours en cours, précise la police sur le même canal. Le bâtiment concerné a été évacué. Selon plusieurs médias, il s'agirait d'une entreprise de produits chimiques.

Dans un message sur les réseaux sociaux, la commune de Vionnaz incite la population à rester à l'intérieur et à fermer portes et fenêtres par mesure de précaution. Une personne a été légèrement blessée, précise la police. Elle conseille de ne pas s'approcher du secteur et qu'elle communiquera dès que possible sur cet incendie.

Développement suit.

Thor a passé ses vacances «ença» en Valais
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«De la mer au Jourdain»: désaccord sur le sulfureux slogan propalestinien
Deux professeurs de l'Université de Lausanne engagés dans le soutien aux Palestiniens ne donnent pas le même sens au slogan controversé de la mobilisation étudiante. Retour sur un mouvement empreint de radicalité, auquel le Festival de Cannes a répondu samedi soir à sa façon.

«De la mer au Jourdain, la Palestine sera libre.» Ce slogan a fait couler beaucoup d’encre depuis son apparition dans les mouvements propalestiniens post-7 Octobre. Emprunté à l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), qui l’avait forgé dans les années 60, il sent le soufre. Les partisans de l’existence de l’Etat hébreu, créé en 1948 suite au plan de partage de l'ONU l'année précédente, y voient une menace pour sa survie. Ils n’ont pas tort. «De la mer au Jourdain…» signifie bien la fin d’Israël sous sa forme actuelle au profit d’autre chose. Mais de quoi?

L’article