Suisse
International

Mort de la star du disco Patrick Juvet interprète d'où sont les femmes

Décès de la star vaudoise du disco Patrick Juvet

Patrick Juvet en 1977.
Patrick Juvet en 1977.sp
Il était devenu célèbre, dans les années 1970, pour son tube disco «Où sont les femmes?». Il avait 70 ans.
01.04.2021, 19:1602.04.2021, 18:29
Plus de «Suisse»

L'ancienne star du disco, Patrick Juvet, est décédée, a annoncé jeudi son agent à l'AFP. Le Vaudois, devenu célèbre dans les années 1970 pour son tube disco «Où sont les femmes?» et «I love America», avait 70 ans.

Le corps de l'artiste a été retrouvé dans un appartement à Barcelone. Les causes du décès ne sont pas encore établies.

«Il y aura une autopsie, je l'avais eu au téléphone il y a trois jours, je l'avais trouvé bien.»
Yann Ydoux, agent de Patrick Juvet

«Prisonnier de ses tubes»

Amanda Lear, qui le connaissait bien, insiste sur le fait qu'il «était prisonnier de ses tubes de l'époque».

«Il était obligé de chanter "I Love America" et "Où sont les femmes?". On ne lui demandait rien d'autre, alors qu'il avait enregistré plein d'autres chansons.»
Amanda Lear, chanteuse

«Il en était très frustré. Il n'était pas très heureux. Il s'était retiré en Espagne, car la France le boudait un peu. Il vivait à Barcelone. On s'est vu la dernière fois là-bas. Il ne buvait plus. Il me disait qu'il essayait de s'en sortir».

La carrière de Juvet «a connu des hauts et des bas, des périodes fastes, d'autres moins, un peu comme Renaud», a résumé Yann Ydoux, qui a rencontré le chanteur il y a 22 ans.

Les deux «fameux» tubes de Juvet

«Où sont les femmes?»

«I love America»

(ats)

1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Le projet de mégapole de l'Arabie saoudite commence mal
L'Arabie saoudite avait annoncé en fanfare le projet The Line, une cité qui devait s'étirer sur 170 kilomètres à travers le désert. Mais le chantier a déjà pris du retard.

Un million et demi d'habitants devaient investir The Line d'ici 2030 en Arabie saoudite. Mais il n'en sera rien, le chantier a pris du retard. Le gouvernement doit donc revoir en partie ses ambitions.

L’article