dégagé-3°
DE | FR
Suisse
International

Le Suisse David Schmid sacré meilleur pâtissier du monde

Le meilleur pâtissier du monde est Suisse (et fait de la pâtisserie française)

David Schmid «est considéré comme un phare» dans son secteur.
David Schmid «est considéré comme un phare» dans son secteur.Image: lapatisseriedavidschmid.ch
L'Argovien David Schmid a été sacré mardi meilleur pâtissier du monde de l'année, grâce à une gamme capable de créer «un petit morceau de France» au cœur de Zofingen. De quoi rendre jaloux nos chers voisins.
26.10.2021, 22:3227.10.2021, 14:49

Pour la première fois, un Suisse a été sacré meilleur pâtissier du monde de l'année. Il s'agit de l'Argovien David Schmid, récompensé par le prix décerné depuis 13 ans par l’Union internationale des boulangers et pâtissiers.

David Schmid «est considéré comme un phare» dans son secteur, indique l'association suisse des patrons boulangers-confiseurs (SBC) dans un communiqué. «Il avance avec détermination et convainc par son esprit d'innovation et sa créativité et n'hésite pas à partager ses connaissances et à transmettre ses idées.»

Gamme réduite mais de qualité

Lauréat de nombreux prix depuis la fin de sa formation en 2001, David Schmid a ouvert avec son épouse l'an dernier une pâtisserie qui porte son nom à Zofingue (AG). Avec une gamme réduite, mais de qualité, il a créé «un petit morceau de France» au cœur de la cité argovienne, écrit la SBC. Le couple a reçu en juin dernier la «couronne boulangère».

Mais comment devient-on meilleur pâtissier au monde? Il faut remplir différents critères. Les candidats doivent:

  • être au bénéfice d'une formation de pâtissier
  • exploiter de manière active et indépendante un café-boulangerie-pâtisserie
  • avoir publié un ouvrage
  • avoir participé avec succès à des concours
  • avoir à leur actif des activités de marketing et des activités innovantes

(ats/asi)

Vous reprendriez bien une part d'une de ces choses hideuses?

1 / 21
Vous reprendriez bien une part d'une de ces choses hideuses?
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici comment les Suisses devraient se nourrir en 2030
Si la Suisse veut atteindre les objectifs de durabilité de l'Organisation des nations unies (ONU), il y a encore beaucoup à faire en matière d'alimentation. Des chercheurs montrent comment notre consommation devrait évoluer.

Deux cent cinquante grammes de légumes, presque autant de fruits, 50 grammes de viande maximum par jour et nettement moins de lait et de yaourts. Voici le régime alimentaire que propose le comité scientifique réuni autour de Lukas Fesenfeld, du Centre de recherche sur le climat de l'Université de Berne. «C'est la seule façon d'atteindre les objectifs de durabilité de l'ONU», a-t-il déclaré la semaine passée devant les médias. Le statu quo n'est pas une option:

L’article