DE | FR

Selon Berset, la santé joue un rôle primordial pour la paix en Ukraine

Image: sda
La Suisse appelle à protéger l'accès aux soins dans les conflits, alors que sévit la guerre en Ukraine.
22.05.2022, 15:3522.05.2022, 18:22

En ouvrant dimanche l'Assemblée mondiale de la santé à Genève, le conseiller fédéral Alain Berset a mis en avant le rôle de la santé pour la paix.

Cette thématique est au centre de la première réunion en présentielle des 194 Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis le début de la pandémie, à laquelle participent plusieurs chefs d'Etat et de gouvernement et environ 120 ministres. Alors même que des centaines d'assauts ont été perpétrés contre des centres de santé en Ukraine.

Le chef du Département fédéral de l'intérieur (DFI) a dénoncé «des actes inacceptables» contre les civils, en violation du droit international humanitaire (DIH). Et d'appeler tous les Etats membres et les parties à des conflits à honorer les règles.

Mais l'engagement de la Suisse sur le lien entre santé et paix est plus durable.

«Le combat pour la santé de toutes et tous est un facteur de rapprochement pour nos sociétés»
Alain Berset

Berne et Oman ont lancé une initiative depuis plusieurs années pour faire de la santé une composante importante pour la paix dans les conflits émergents ou les périodes post-conflits. Une décision sur celle-ci sera prise lors de l'Assemblée.

Outre la guerre en Ukraine, le renforcement de la santé mondiale pour préparer les prochaines pandémies sera largement discuté jusqu'à samedi prochain à Genève. Pour la Suisse, il faut que l'organisation reste «le centre de la gouvernance mondiale de la santé». Et que son rôle soit étendu. L'Assemblée sera très importante pour faire face aux nouveaux défis de la santé, selon lui.

Alain Berset a rappelé que la Suisse soutient un nouvel instrument international pour la préparation aux urgences sanitaires, dont les négociations ont débuté sur des questions de procédure. Mais aussi l'adaptation du Règlement sanitaire international. Celui-ci cadre la réponse aux urgences de santé publique, mais a été largement ciblé depuis l'arrivée du coronavirus.

Pour Berne, un futur accord, pas attendu avant 2024, ne doit pas remplacer le Règlement. Le premier doit être plus large sur des questions comme le partage de vaccins, alors que le second doit rester davantage ciblé sur la sécurité sanitaire, selon la Suisse.

Parmi les autres thématiques attendues, M. Berset a répété l'engagement suisse pour un financement plus durable de l'organisation. La part des contributions obligatoires, à 20% des 5.8 milliards de francs de l'organisation, pourrait être augmentée à 50% d'ici une dizaine d'années. D'après le conseiller fédéral, «nous avons compris, collectivement, la nécessité d'avoir une OMS forte», dotée de moyens adaptés et d'autorité pour préparer et répondre aux pandémies.

Le Fribourgeois a encore mis en avant la sécurité des patients, alors que l'OMS doit organiser un sommet ministériel sur cette question en février prochain. Moment important de l'Assemblée mondiale, le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus doit de son côté être reconduit mardi pour un second mandat à la tête de l'organisation. (chl/ats)

23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi

1 / 25
23 situations que personne n'aimerait vivre chez soi
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Loris chante Lose yourself à The Voice

Plus d'articles sur la Suisse et la guerre en Ukraine

Comment Poutine essaie d'envoyer l'or russe en Suisse malgré les sanctions

Link zum Artikel

La guerre en Ukraine a fait augmenter les prix de ces biens en Suisse

Link zum Artikel

L'embargo sur le pétrole russe menace-t-il la Suisse? Un expert répond

Link zum Artikel

Pétrole, gaz: pourquoi la Suisse a du souci à se faire à cause de la guerre

Link zum Artikel

Yves Rossier: Peu de chances que la Suisse soit médiatrice en Ukraine

Link zum Artikel

La Suisse est à nouveau présente sur le territoire ukrainien

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Plus de verres propres: les meilleures photos de la sortie du Conseil fédéral
Comme chaque année, nos 7 conseillers fédéraux sont partis en course d'école. La destination de 2022? La vieille ville de Schaffhouse, les chutes du Rhin et le lac de Lugano. Retour en images 👇

Lors de son voyage annuel, le Conseil fédéral s'est arrêté jeudi 30 juin aux chutes du Rhin et dans la vieille ville de Schaffhouse. Les 7 conseillers fédéraux sont ensuite partis en direction du Tessin.

L’article