Suisse
Santé

Alain Berset: «La hausse des coûts de la santé suisse est inquiétante»

Alain Berset: «La hausse des coûts de la santé est inquiétante»

Alors que le débat se focalise sur les primes maladie, il faudrait parler des coûts et de comment les limiter, estime le ministre de la Santé. Si rien n'est fait, le système risque de s'effondrer.
13.05.2022, 06:3414.05.2022, 12:34
Plus de «Suisse»

Le niveau élevé des primes d'assurance maladie est l'une des principales préoccupations de la population suisse. Si aucune réforme judicieuse n'est entreprise, les coûts continueront d'augmenter jusqu'à ce que le système s'effondre et que les politiques prennent des mesures radicales. C'est ce qu'affirme le ministre de la Santé Alain Berset dans la NZZ.

Bundesrat Alain Berset spricht waehrend einer Medienkonferenz ueber die neusten Entscheide des Bundesrates zur Coronavirus-Pandemie, am Mittwoch, 30. Maerz 2022, im Medienzentrum Bundeshaus in Bern. ( ...
Image: sda

Le Conseil fédéral veut au contraire créer de la transparence. Les médecins, les hôpitaux, les caisses maladie, les cantons et la Confédération devraient se mettre d'accord et annoncer publiquement à l'avance la croissance des coûts à laquelle ils s'attendent. S'il s'avérait qu'elle soit plus élevée, ils devraient s'expliquer.

La prise de conscience des coûts sera renforcée si le secteur sait qu'il doit justifier la croissance des dépenses. Cela permettrait d'orienter le débat dans la bonne direction.

«Il faut discuter des coûts»

Aujourd'hui, on se dispute sans fin sur les primes. Or, celles-ci ne sont que le reflet des coûts. Il est grand temps de parler davantage des coûts. «Pour cela, nous devrions enfin définir quelle croissance nous considérons comme nécessaire et supportable à long terme», poursuit Alain Berset.

Des pronostics indiquent qu'une hausse massive des primes d'assurance maladie de 5 à 10 pour cent menace l'année prochaine. Berset ne se risque pas à faire de pronostic. Mais «la tendance est malheureusement correcte. Après deux ans de pandémie, on observe une hausse inquiétante des coûts qui se répercutera sur les primes», a-t-il ajouté. (ats)

Levée des mesures par un Berset d'un autre genre
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
La Suisse jugé inactive au niveau climatique
Brigitte Pfiffner, ancienne juge fédérale et membre des Verts, dénonce l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamnant la Suisse pour inaction climatique comme étant «indéfendable sur le plan juridique».

L'ancienne juge fédérale des Verts Brigitte Pfiffner estime que l'arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) condamnant la Suisse pour inaction climatique est «indéfendable sur le plan juridique». La cour a fait de la politique, selon elle.

L’article