DE | FR

A Lausanne, on teste un vaccin contre la dengue qui pourrait être utile contre le Covid

Unisanté mène une étude sur un nouveau type de vaccin pour lutter contre la dengue. A terme un sérum anti-Covid basé sur la même technologie sera testé. Voici les 5 questions que cela soulève.
16.09.2021, 11:2416.09.2021, 15:55

Unisanté, à Lausanne, mène une étude clinique sur un nouveau type de vaccin induisant une immunité cellulaire pour lutter contre la dengue. Un vaccin contre le Covid-19 utilisant la même technologie devrait aussi être testé à Lausanne. Il pourrait se révéler efficace contre les variants.

C'est quoi et pourquoi la dengue concerne la Suisse?

La fièvre dengue est une infection virale potentiellement mortelle transmise par la piqûre d'un moustique infecté. Elle touche surtout les zones tropicales, mais avec le réchauffement climatique elle affecte, désormais, aussi le bassin méditerranéen, explique jeudi Unisanté, qui mène, à Lausanne, une étude clinique sur un nouveau type de vaccin induisant une immunité cellulaire pour lutter contre la dengue.

En Suisse, c'est l'une des causes les plus fréquentes de fièvre au retour de voyage. L'incidence de la dengue a été multipliée par huit ces 20 dernières années. Selon l'OMS, le virus conduit à deux décès par heure. La pandémie de Covid a limité les mesures de prévention et d'assainissement, provoquant une recrudescence des cas.

Des enfants sont traités pour la dengue au Bangladesh
Des enfants sont traités pour la dengue au Bangladesh
Image: sda

Un vaccin reste le seul espoir pour l'élimination de la maladie et pourrait définitivement protéger les 3,9 milliards d’êtres humains qui y sont exposés chaque année, selon Unisanté.

Est-ce que la dengue se soigne aujourd'hui?

Il n'existe qu'un vaccin homologué contre la dengue et sa technologie inductrice d'anticorps s'avère insatisfaisante. Une technologie innovante pourrait tout changer, selon Unisanté.

Comment il fonctionne ce vaccin anti-dengue?

Conçu en Angleterre par Emergex Vaccines, le vaccin PepGNP-Dengue agit un tuant les cellules infectées plutôt qu'en produisant une réponse à base d'anticorps, comme les vaccins classiques. Dans le cas de la dengue, les anticorps sont parfois protecteurs, mais ils peuvent se révéler aggravants chez ceux qui sont réexposés au virus.

Cette nouvelle technologie offre un réel espoir, selon Unisanté. Le vaccin a le potentiel de fournir une protection à long terme et est mieux adaptée aux mutations virales.

Pourquoi et comment l'étude est menée?

Unisanté, à Lausanne, mène une étude clinique qui implique 26 volontaires durant six mois. L'institution a été mandatée pour réaliser une étude clinique de phase 1, afin de déterminer si le vaccin n'induit pas d'effets secondaires indésirables sévères chez des volontaires sains. L'étude sera réalisée à Lausanne, en collaboration avec des services du Centre hospitalier universitaire vaudois (Chuv).

Ce vaccin est administré par une injection au niveau de la peau (intradermique) avec une micro-aiguille.

Quel est le rapport avec le Covid?

Sous réserve de l'approbation des autorités réglementaires, un vaccin contre le Covid-19 utilisant la même technologie sera testé à Unisanté à la suite de cette étude. Tout comme le vaccin contre la dengue, il pourrait se révéler plus efficace contre les variants, écrit Unisanté. (jah avec ats)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'articles sur le Covid

L'appel des scientifiques pour un assouplissement des mesures anti-Covid

Link zum Artikel

Peut-on faire un Covid long tout en étant vacciné?

Link zum Artikel

Ils sont UDC, ministres de la santé et soutiennent la loi Covid

Link zum Artikel

Le deuxième référendum contre la loi Covid a abouti

Link zum Artikel

La cigarette a moins la cote chez les jeunes

Si fumer est aujourd'hui considéré comme moins «cool», la législation sur le tabac ne dissuade pas les jeunes consommateurs, révèle une étude suisse.

Depuis 2006, tous les cantons suisses - à l'exception des Rhodes-Intérieures d'Appenzell et de Schwyz - rendent illégale la vente de cigarettes aux jeunes de moins de 16 ou 18 ans. Mais cette interdiction n'a que peu ou pas d'effet, selon une étude de chercheurs bâlois et lausannois. Et pour cause. Les jeunes parviennent à s'en procurer de manière détournée.

Entre 2001 et 2016, les chercheurs suisses ont interrogé plus de 80'000 jeunes de moins de 21 ans dans toute la Suisse sur leur …

Lire l’article
Link zum Artikel