Suisse
loyer

Suisse: les loyers pourraient encore augmenter en 2024

Les loyers pourraient encore augmenter en 2024

La faible activité de construction et l'augmentation de la population vont faire perdurer ce phénomène.
La faible activité de construction et l'augmentation de la population vont faire perdurer ce phénomène.
Après les primes d'assurance maladie, la TVA et l'électricité, ce sont les loyers qui vont prendre l'ascenseur dès l'année prochaine.
26.10.2023, 18:1526.10.2023, 19:21
Plus de «Suisse»

Les loyers risquent encore d'augmenter l'année prochaine, après avoir déjà progressé en 2023, avertit une étude. Les experts mettent en cause la faible activité de construction et le peu de logements vacants, alors que la population s'accroît:

«Aucune amélioration ne se dessine actuellement à court et moyen terme sur le marché du logement en location en Suisse, notamment en raison du manque d'impulsion provenant des nouveaux permis de construire.»
  • Au deuxième trimestre, la moyenne sur 12 mois des autorisations de permis de construire de logements en location était de 9,5% inférieure à la moyenne sur dix ans;
  • Au 1er juin, à peine 43 600 appartements étaient vacants dans tout le pays, soit un taux de vacances de 1,6%.

La faible activité de construction et l'augmentation de la population vont faire perdurer ce phénomène, préviennent les auteurs de l'étude, la société immobilière Wüest Partner. Pour les contrats de location existants, ils anticipent une hausse de 2,8% en moyenne des loyers cette année et de 3,7% en 2024. (ats)

Il publie des fiches de salaire sur TikTok
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le nouveau «cerveau» romand des CFF déménage à Renens
Horaires, ponctualité, perturbations, sécurité, le nouveau centre d'exploitation romand des CFF déménage de Lausanne à Renens.

Dès septembre, le «cerveau» des trains circulant en Suisse romande déménagera de Lausanne à Renens. Les collaborateurs testent actuellement le nouveau centre d'exploitation CFF dernier cri et ultra-sécurisé.

L’article