DE | FR

Condamnés pour avoir discuté dans un groupe anti-radars

Des automobilistes s'avertissaient mutuellement sur Whatsapp concernant la présence de contrôles policiers et de radars à Lucerne. Sauf qu'en fait, c'est illégal.
11.10.2021, 10:1411.10.2021, 14:20

Qui aurait cru qu'une conversation Whatsapp pouvait être amendable? Jeudi dernier, le parquet de Sursee a en effet condamné 96 personnes impliquées dans un groupe de discussion. Ceux-ci s'échangeaient des informations à propos de contrôles policiers, ainsi que des photos de radars placés sur les routes et autoroutes lucernoises.

Pour les forces de l'ordre, ces discussions sont d'autant plus punissables qu'elles revêtent un caractère public, et auraient, selon elles, plus été adapté à un cadre privé.

Les utilisateurs du groupe, tous âgés entre 23 et 56 ans d'après les information du NZZ, devront payer une amende d'une centaine de francs, en plus des frais de l'enquête. (mndl)

Cet ours a probablement aussi marre des radars?

Vidéo: watson

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

L’Angleterre, choquée, pleure la mort d’un député violemment poignardé

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Fortes pluies en Suisse: la police a croulé sous les appels

Dimanche après-midi, la police a reçu plus de 400 appels d'urgence pour la plupart liés à d'infiltrations d'eau dans les caves ou à des routes bloquées. Le service d'entretien des routes n'a également pas chômé.

De violents orages accompagnés de fortes pluies et de grêle se sont abattus sur les cantons de Lucerne et de Schwyz dimanche en début d'après-midi. La police a reçu plus de 400 appels d'urgence, pour la plupart liés à des caves et des routes inondées ou bloquées. Personne n'a été blessé.

Dans le seul canton de Schwyz, 200 appels d'urgence ont été reçus entre 12h30 et 14h45, selon la police cantonale. Des pompiers ont été déployés dans différentes communes de la région. Le service …

Lire l’article
Link zum Artikel