faible pluie
DE | FR
Suisse
Lucerne

Rixe mortelle dans une station-service lucernoise

Un homme a été mortellement blessé lors d'une altercation à la station-service de Geuensee samedi soir
Un homme a été mortellement blessé lors d'une altercation à la station-service de Geuensee samedi soirImage: sda

Rixe mortelle dans une station-service lucernoise

Une douzaine de personnes seraient impliquées dans une bagarre qui a mal tourné. Un jeune homme a été tué.
26.09.2021, 14:4326.09.2021, 17:08

Un homme de 20 ans a été mortellement blessé, samedi, vers 19h15 lors d'une altercation dans une station-service de Geuensee (LU). D'autres personnes ont été blessées. La police en a arrêté plusieurs.

Le déroulement des événements et les circonstances exactes de l'incident ne sont pas encore connus, a précisé la police, qui a ouvert une enquête. La victime était kosovare. Une douzaine d'autres personnes impliquées sont originaires de Suisse, de Syrie, d'Irak et de Macédoine du Nord.

Selon les forces de l'ordre, divers objets ont été utilisés lors de la rixe. On ne peut pas donner plus de détails pour l'instant, a indiqué à Keystone-ATS le porte-parole de la police lucernoise Christian Bertschi.

Selon le site 20minuten.ch, qui a rapporté le premier l'information, citant un témoin, il s'agit d'une rixe au couteau. (ats)

Les feux de forêts en Californie

1 / 9
Les feux de forêts en Californie
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
L'UDC Ruben Ramchurn sous enquête pour trafic de certif' Covid et de drogue
L'élu yverdonnois est accusé d'être le cerveau d'un trafic de faux certificats sanitaires français. L'UDC est aussi soupçonné d’avoir organisé des fêtes chez lui pendant la pandémie, avec distribution de drogues, qu'il vendrait aussi dans un établissement érotique. Perquisitionné cet été, Ruben Ramchurn nie tout en bloc, accusant un policier de «vouloir sa tête».

«Ils n'ont rien contre moi, ils veulent juste me faire porter le chapeau. "Cerveau d'un trafic de faux passes sanitaires français", comme si je n'avais que ça à faire!» Ruben Ramchurn, vice-président de la section yverdonnoise de l'UDC, est en colère. Le trublion est notamment connu pour son sens de la provocation. Il a, par exemple, interrompu il y a quelques semaines une séance des militants de Renovate Switzerland, musique à fond et menaçant de se coller la main sur place.

L’article