en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
Médecine

Suicide assisté en Suisse: Un détenu met fin à ses jours

Un prisonnier suisse se fait euthanasier

L'homme est le premier interné du pays à recourir au suicide assisté. L'acte a été réalisé le 28 février à l'extérieur de la prison.
09.03.2023, 08:1109.03.2023, 11:18
Plus de «Suisse»

Un détenu condamné dans le canton de Zurich a mis fin volontairement à ses jours, accompagné par l'organisation d'aide au suicide Exit. Interrogée mercredi, la Direction de la justice et de l'intérieur a confirmé une information qui paraît jeudi dans la Wochenzeitung. Selon une préimpression de l'article, il s'agissait d'un interné vivant dans l'établissement pénitentiaire de Bostadel à Zoug.

Interrogé à ce sujet, l'établissement pénitentiaire de Bostadel n'a pas fait de commentaire. La Direction de la justice et de l'intérieur du canton de Zurich a seulement confirmé qu'un suicide assisté avait eu lieu dans le domaine de l'exécution des peines et mesures du canton de Zurich. Pour des raisons de protection des données et de la personnalité, elle n'a pas donné d'informations plus détaillées sur le détenu.

La Direction de la justice a expliqué que le droit de toute personne capable de discernement de choisir le mode et le moment de sa mort s'applique également aux détenus. L'euthanasie ne peut pas être refusée au seul motif qu'il s'agit d'une personne en exécution de peine.

L'organisation d'aide au suicide est responsable de l'exécution correcte et conforme au cadre légal de l'acte, a précisé la direction de la justice zurichoise. En règle générale, le suicide assisté n'a pas lieu dans un établissement pénitentiaire.

Celui de Bostadel se trouve à Menzingen ZG et est géré conjointement par les cantons de Bâle-Ville et Zoug. Actuellement, dix détenus y sont internés. (ats/sia)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Impôts: ces ménages qui seront «punis» par le Conseil fédéral
Le Conseil fédéral prévoit de taxer individuellement les couples mariés pour éliminer la pénalité fiscale du mariage et favoriser l'emploi féminin, mais à un rythme lent.

L'introduction de l'imposition individuelle n'est pas une priorité pour la ministre des Finances Karin Keller-Sutter – la magistrate du PLR ne cherche d'ailleurs pas à le cacher. Si elle a tout de même présenté un projet de loi au Conseil fédéral mercredi, c'est uniquement sous la pression extérieure.

L’article