DE | FR

Alerte, le moustique tigre a été repéré en Suisse! Tout ce qu'il faut savoir à son sujet

Avec ses rayures bien visibles, le moustique tigre est très reconnaissable.
Avec ses rayures bien visibles, le moustique tigre est très reconnaissable.Image: Shutterstock
Le moustique tigre a été détecté dans les cantons de Vaud et du Valais. Voici les quatre infos à avoir sur cet invité indésirable, transmetteur de maladies.
28.10.2021, 12:5928.10.2021, 16:45

Ça y'est, il est là. L'insecte dont on ne voulait surtout pas a réussi à faire son chemin jusque dans nos contrées. Sa présence a été signalée sur plusieurs sites dans le canton de Vaud et en Valais.

L'insecte était déjà présent dans les pays et cantons voisins, notamment à Genève.

l'a-t-on vu?

En Valais

Le moustique tigre a été repéré dans la zone de la plateforme douanière de Gamsen, à Brigue (VS). Il avait déjà été signalé pour la première fois en 2019 à Monthey. Il s'est étendu en 2020 mais semble être resté stable en 2021.

Sa présence a été détectée grâce à des dispositifs de piégeage.

Dans le canton de Vaud

Il a été repéré dans trois endroits: Au restoroute de La Côte, à Nyon et à Cully.

Quelles mesures?

Dès 2019, Vaud mis en place des mesures pour prévenir l'installation de la bestiole sur son territoire:

  • La surveillance de zones stratégiques.
  • L'intervention rapide.
  • La vigilance de la population.
  • L'inspection des zones concernées pour détecter d'éventuels lieux de ponte.

Aux trois endroits détectés dans le canton, des pièges supplémentaires ont été posés et un traitement biologique larvicide a été effectué immédiatement. Ce traitement sélectif n’est pas nocif pour la faune aquatique, précise le canton.

Du côté du Valais, des traitements biologiques ont été effectués pour entraver l'installation du moustique. Mais le canton devra attendre l'an prochain pour réévaluer la situation.

Comment se déplace-t-il?

L'insecte se déplace très peu par lui-même. Il s'invite sur les camions et les voitures pour s'installer ensuite là où le véhicule s'arrête et partir à la recherche d'une zone favorable à son implantation.

En Valais, sa présence n'est pas tellement une surprise, vu que la zone est considérée comme une porte d'entrée dans le canton depuis le sud des Alpes.

Pourquoi on n'en veut surtout pas?

Le moustique tigre a colonisé les cinq continents par le biais des activités humaines. La stratégie fédérale est de maintenir son niveau le plus bas possible, afin de limiter ce risque de transmission de maladies.

Il pique de jour et souvent à plusieurs reprises. Dans son aire d’origine, il transmet des maladies tropicales comme la dengue, le zika et le chikungunya.

Les autorités rappellent toutefois que le risque sanitaire reste très limité. A l’heure actuelle, la probabilité qu’un moustique pique une personne malade puis une seconde non porteuse de ces maladies est très basse. Sur le territoire suisse, aucun cas de transmission de maladie n’a été signalé.

Sa propagation, exclusivement urbaine sous nos latitudes, est favorisée par le réchauffement climatique. (ats/mbr)

Vous croyez reconnaître un moustique tigre?

Alors signalez-le!
Une plateforme internet a été mise en place pour identifier les spécimens. Elle a déjà reçu quelque 447 signalements provenant de Suisse romande, auxquels s'ajoutent 185 demandes adressées à l'Université de Lausanne et à la Direction générale de la santé, signale le canton de Vaud. En Valais, une ligne téléphonique et une adresse mail ont également été mises en place pour répondre à toute question concernant cet insecte: 027 606 32 41, moustiquetigre@admin.vs.ch

On termine cet article avec la chanson qui fait danser les moustiques chaque été ⤵️

Toujours en Suisse, sachez que Federer a désormais son propre tram à Bâle.

1 / 11
Federer a son propre tram à Bâle
source: sda / georgios kefalas
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Et à propos de réchauffement climatique, voici 5 faits déprimants soumis à Bertrand Piccard.

Plus d'articles sur le réchauffement climatique

«Des changements climatiques sans précédent»: le Giec dévoile son rapport

Link zum Artikel

À la veille de la COP26, la pollution bat des records. Comment s'en sortir?

Link zum Artikel

La Suisse ne se rendra pas les mains vides à la COP26

Link zum Artikel

L'avenir de la planète angoisse de plus en plus de jeunes

Link zum Artikel
Le débrief des votations en mèmes
Ce dimanche, la Suisse a voté! Au menu, l'initiative sur les soins infirmiers, l'initiative sur l'indépendance des juges et la loi Covid. Allez, on rembobine tout ça en mèmes.
L’article