Suisse
Médias

Le média satirique La Torche risque de disparaître

Ce média satirique romand risque de mourir d'ici 100 jours

Faute de moyens, le site ne sera plus alimenté avec de nouveaux contenus. Ses membres se donnent 100 jours pour trouver 2000 abonnés. En cas d'échec, La Torche s'éteindra.
01.09.2023, 16:1601.09.2023, 17:15
Plus de «Suisse»
Capture d'écran du site de La Torche.
Capture d'écran du site de La Torche.

Le journal satirique sur application La Torche ne sera plus alimenté avec de nouveaux contenus à partir de ce vendredi, faute de moyens. Le média, né en 2017 dans le Jura, sera à l'arrêt pendant 100 jours, indiquent ses membres. Dans un communiqué, publié dans la nuit de jeudi à vendredi, ils précisent:

«Le nombre d'abonnements payants actuels ne permet plus d'assurer, à court et moyen terme, la survie de notre média satirique numérique dans des conditions acceptables»

De nouveaux artistes en cas de réussite

Près de 400 abonnements étaient en cours au 31 août 2023. Le média se donne 100 jours pour trouver 2000 promesses d'abonnements via une campagne sur son site et son application. «Si ce chiffre est atteint, alors La Torche non seulement offrira de meilleures conditions salariales, mais aussi engagera de nouvelles plumes et artistes», est-il précisé.

L'application est toujours active, mais ne sera plus alimentée, a précisé, vendredi, le fondateur de La Torche, Luc Schindelholz, à l'ATS. Dans l'immédiat, tous les dessins restent accessibles gratuitement. Si La Torche devait s'éteindre dans 100 jours, tous les abonnements en cours seraient remboursés. Ils seront prolongés de 100 jours en cas de poursuite. (mat/ats)

Quand des adultes colorient des livres pour enfants
1 / 44
Quand des adultes colorient des livres pour enfants
partager sur Facebookpartager sur X
L'IA crée la bande-annonce de «Heidi» et vous en ferez des cauchemars
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les gens du voyage ont quitté Yverdon (VD) pour une autre commune
La Ville et Police Nord Vaudois avaient tout mis en œuvre afin de faire face au passage des gens du voyage à Yverdon, annoncé depuis des mois, dans les meilleures conditions possibles. Ils sont désormais installés à Morrens (VD).

Menacés par une procédure d’expulsion par la Municipalité d'Yverdon-les-bains (VD), les gens du voyage ont finalement quitté jeudi le terrain d'Y-Parc qu'ils occupaient depuis début mars. Cette communauté n'avait pas respecté le délai de départ fixé à vendredi dernier et une soixantaine de caravanes stationnaient encore sur les lieux.

L’article