Suisse
Météo

L'hiver 2022/23 a été 2,5 degrés trop chaud et beaucoup trop sec

Trop chaud et trop sec: voici les chiffres de l'hiver 2022/23

Deux mois «extrêmement secs» et des températures de 2,5 degrés de plus que la moyenne. C'est le constat de SRF Meteo sur cet hiver.
26.02.2023, 11:2826.02.2023, 11:40
Plus de «Suisse»

L'hiver 2022/2023 a jusqu'ici été beaucoup plus chaud et sec que la normale. Les températures se sont situées environ 2,5 degrés au-dessus de la moyenne pluriannuelle, selon SRF Meteo. Par endroits, il n'a jamais aussi peu neigé depuis le début des mesures.

Au sud des Alpes, il n'est tombé entre décembre et février que la moitié des quantités de précipitations hivernales habituelles. Dans les Grisons encore moins, précise dimanche l'institut météorologique. En Suisse romande, l'hiver a été un peu moins sec mais les quantités de précipitations sont inférieures à la moyenne.

La Suisse occidentale a vécu un mois de décembre avec en partie des précipitations supérieures à la moyenne, suivi de deux mois «extrêmement secs», précise SRF Meteo.

Une neige très peu présente

A la fin février, la couverture neigeuse a été inférieure aux valeurs minimales pluriannuelles en plusieurs endroits. Au Weissfluhjoch (GR), par exemple, l'épaisseur du manteau neigeux n'était que d'un mètre du 14 au 25 février. Jamais encore on n'avait enregistré aussi peu de neige à cette époque de l'année sur le site expérimental de l'Institut pour l'étude de la neige et des avalanches (WSL).

Et dans le Jura bernois, seuls quatre centimètres de neige recouvraient le Chasseral (1600 m d'altitude) le 24 février. Là aussi, il s'agit d'un minimum pour la fin février. Jusqu'ici, le manteau neigeux n'était pas descendu à moins de 21 centimètres, selon SRF Meteo.

Dans le Bas-Valais, on ne mesurait que 193 cm de neige sur le glacier de la Saleina, près d'Orsières, à 2800 m, contre 255 cm en temps normal.

Un Nouvel An printanier

Dans le même temps, les températures ont atteint des sommets. Le 1er ou le 2 janvier, quatorze stations de mesure, dont Payerne (VD), Pully (VD) ou Delémont, ont ainsi enregistré les valeurs les plus élevées jamais mesurées pour le premier mois de l'année. La capitale jurassienne détient le record de l'hiver avec 20,9 degrés à la Saint-Sylvestre.

De manière générale, l'hiver a été trop chaud d'environ 2,5 degrés par rapport à la moyenne des années 1961 à 1990. L'excédent de température a même atteint trois degrés par endroits dans l'est du pays. Selon SRF Meteo, les hivers 2006/07, 2015/16 et 2019/20 ont toutefois été nettement plus chauds. (sas/ats)

Copin comme cochon: la neige en ville en Suisse romande
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tous les espions étrangers seront expulsés par Berne
Les menaces envers les intérêts diplomatiques de la Suisse et les personnes prises pour cible sont les arguments principaux derrière cette proposition, désormais validée.

La Suisse doit expulser systématiquement les espions étrangers. La commission de politique extérieure du Conseil des Etats a approuvé par 8 voix contre 4 une motion du National en ce sens:

L’article