Suisse
Migros

Migros va supprimer ces marques cultes en 2023

Migros va supprimer certaines de ses marques cultes

Le géant orange veut réduire son assortiment. Tous les domaines sont concernés, des ustensiles de cuisine aux sous-vêtements.
15.05.2023, 15:57
Benjamin Weinmann / ch media
Plus de «Suisse»

L'ADN de Migros, c'est surtout ses marques comme Anna's Best, Aproz ou Farmer. Mais le détaillant mise aussi depuis toujours sur les domaines near-food et non-food. Comme leur nom l'indique, il s'agit des produits que l'on ne peut pas manger ou boire. C'est là que la vague de suppressions risque de faire le plus de dégâts, comme l'annonce Migros dans son magazine.

Ruth Vögtlin, la responsable du secteur chez Migros, explique que tous les assortiments ont été examinés à la loupe.

«Là où c'était nécessaire, nous avons modifié des produits, voire des assortiments entiers»
Ruth Vögtlin

Focus sur la durabilité

L'assortiment de produits comme le dentifrice, les crèmes pour le visage ou les produits de lavage et de nettoyage, mais aussi les textiles, les brosses à dents et à cheveux, tout «a un peu vieilli et n'attire pas la clientèle jeune. Des thèmes comme la durabilité sont devenus plus importants», poursuit la responsable. Le style, la qualité et la fonctionnalité doivent devenir plus contemporains, résume-t-elle.

Produits Migros
Image: aargauerzeitung

Mais adapter la stratégie implique aussi de supprimer des marques de longue date bien connues des consommateurs, comme John Adams ou Cucina & Tavola. «Il y en avait tellement que cela devenait confus», lance Ruth Vögtlin.

«En tant que client, on ne remarquait même pas, dans certaines circonstances, que le slip John Adams n'était disponible que chez Migros»
Ruth Vögtlin

Qu'est-ce qui va changer?

La vaisselle et les couverts de Cucina & Tavola seront désormais vendus sous le nom de «Migros Kitchen & Co». Et les marques de sous-vêtements comme John Adams, Nick Tyler et Ellen Amber seront remplacées par «Migros Essentials».

Migros ne fait pas table rase pour autant. «Nous ne touchons pas à nos icônes, comme le produit vaisselle Handy», explique Ruth Vögtlin. D'autres marques connues comme Candida, Sun Look ou Total restent. Les produits particulièrement durables, comme ceux contenant du coton bio, auront désormais une feuille verte à côté du logo. Selon la responsable, les prix resteront les mêmes.

Changement en vue d'ici fin septembre

Dans quelques coopératives Migros, le changement a déjà commencé. D'ici fin septembre, tous les magasins de Suisse ne vendront plus que les nouvelles marques. Interrogé à ce sujet, le porte-parole de Migros Marcel Schlatter ne révèle pas le coût de ce changement.

Produits M-Budget de Migros
Image: keystone

Il y a trois ans, le géant orange avait déjà procédé à d'importantes adaptations de son assortiment, abandonné certaines marques comme Bellena et procédé à des rocades entre M-Classic et M-Budget, la marque bon marché ayant été étendue.

Une prise de risque

Les détaillants passent constamment leur assortiment au crible afin de repérer les tops et les flops: les produits qui ont du succès et ceux qui n'en ont pas. La plus grande adaptation de l'assortiment dans un passé récent remonte à 2012, lorsque l'assortiment de 40 000 articles a été réduit de 10%. Des sondages avaient montré que les clients devaient souvent chercher leur produit trop longtemps.

«Dans les grands magasins, on avait jusqu'à 17 marques d'eau minérale dans 35 formats. On n'a tout simplement pas besoin de tant de produits différents»
un manager Migros de l'époque

Le risque, avec ce genre de changement brutal, c'est que les clients fidèles ne trouvent tout à coup plus leurs produits favoris dans les rayons.

Traduit et adapté de l'allemand par Anaïs Rey.

La série de vêtements lancée par Migros Vaud et Strappazzon
1 / 25
La série de vêtements lancée par Migros Vaud et Strappazzon
source: calypso mahieu
partager sur Facebookpartager sur X
Cette Migros flotte sur l'eau
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Une part importante du financement des festivals pourrait disparaître
Les électeurs ont dit «oui» à l'initiative populaire «Enfants sans tabac». Pourtant, il est difficile de la mettre en œuvre le texte et les critiques des initiateurs sont vives.

Elles sont remarquablement discrètes. Au milieu de l'agitation générale, de grandes tentes sans inscription sont installées dans de nombreux festivals. L'entrée se fait uniquement après contrôle de l'âge (à partir de 18 ans). A l'intérieur, il y a du monde: DJ, boissons fantaisistes et publicité pour les cigarettes.

L’article