DE | FR

L'animateur de la RTS Duja ne siégera pas à Moutier

Image: sda
Patrick Dujany, plus connu sous le nom de Duja, n'a pas obtenu le feu vert de la RTS pour siéger au Conseil de Ville. Il a donc choisi de privilégier sa carrière à la radio.
14.02.2022, 19:1616.02.2022, 12:23

«Avec un poil de regret et un brin d'amertume, mais avec plein d'étoiles (rouges et noires) dans les yeux, je renonce donc à siéger au Législatif de ma ville de Moutier», écrit lundi l'animateur radio sur Facebook.

Dernier élu à la 13e place lors des élections libres dimanche au Conseil de Ville de Moutier (BE), l'animateur à la RTS Patrick Dujany, plus connu sous le nom de Duja, ne va finalement pas siéger.

«Choix m'a été donné de siéger au Conseil de Ville ou de poursuivre mon émission politique "La Chose Publique" sur Couleur 3. Sans trop d'hésitation, je préfère poursuivre l'aventure entamée depuis le mois de janvier sur les ondes», poursuit-il.

«Je renonce donc à siéger au législatif de ma ville de Moutier»
Patrick Dujany, animateur à la RTS

La décision de l'animateur célèbre pour ses micros-trottoirs doit encore être validée par le Conseil municipal. Un élu peut renoncer à son mandat pour de justes motifs, notamment pour des raisons professionnelles. Le législatif de la cité prévôtoise va donc siéger à 40 et non 41 membres jusqu'à la fin de l'année.

Patrick Dujany n'était pas candidat à l'élection complémentaire, mais a finalement figuré parmi les 13 élus avec 216 voix après un appel à voter pour lui sous forme de gag lancé par le journal satirique La Torche 2.0. (ats)

Le jour du vote:

Plis d'articles sur la Suisse

Pourquoi la Suisse a-t-elle les trains les plus lents d'Europe?

Link zum Artikel

«Vous vous sentez discriminés», l'enquête de trop à la SSR?

Link zum Artikel

Le piratage de Swissport est plus grave que prévu

Link zum Artikel

Les nouveaux avions F-35 américains de la Suisse pourraient être... italiens

Link zum Artikel

Tabac et internet: interdire la pub qu'aux jeunes, c'est possible?

Link zum Artikel

Berne se prépare contre d'éventuelles pénuries d'électricité

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le lobby de l'argent freine la lutte contre la mafia en Suisse»
La lutte contre le crime organisé a toujours été difficile en Suisse, déplorent deux spécialistes. Si peu de progrès ont été faits depuis 50 ans, les choses pourraient commencer à bouger.

La journaliste d’investigation Madeleine Rossi était en train de boire un café dans la vieille ville de Lucerne. Un rédacteur en chef d'un média romand s'est alors manifesté. Il lui a demandé son avis sur l’affaire Nespresso, où 500 kilos de cocaïne ont été découverts dans une usine à Romont. En quête d’explications, il était logique que les médias se tournent vers une des grandes spécialistes de la mafia italienne en Suisse.

L’article