Suisse
Neuchâtel

Élections communales à Neuchâtel : Un tournant politique en vue

Élections communales à Neuchâtel : Un tournant politique en vue

Dimanche, la population neuchâteloise se rend aux urnes pour élire ses autorités communales, avec un focus particulier sur la ville de Neuchâtel. Un changement de mode de scrutin et une alliance entre le PS et les Vert-e-s pourraient bouleverser l'équilibre politique du Conseil communal.
21.04.2024, 10:1021.04.2024, 19:18
Plus de «Suisse»
La Tour des prisons, gauche, et la collegiale protestante Notre-Dame de Neuchatel, centre, photographies en vieille ville lors de la presentation a la presse par Le Canton et la Ville de Neuchatel, le ...
La présidente du Conseil général Ilinka Guyot tient la corde pour succéder à Patrick Herrmann (Vert-e-s), qui se retire.Keystone

La population neuchâteloise se déplace aux urnes dimanche pour élire ses autorités communales. L'élection la plus disputée se joue en ville de Neuchâtel, où un changement du mode de scrutin et une liste commune entre le PS et les Vert-e-s pourraient faire basculer à nouveau le Conseil communal à gauche.

Un 2e tour, prévu le 12 mai, semble se dessiner en ville de Neuchâtel pour l'élection de l'exécutif, car 17 personnes sont candidates pour un des cinq sièges. Pour la première fois, le scrutin va se faire à la majoritaire, alors qu'il était à la proportionnelle lors des dernières législatures.

Quatre conseillers communaux se représentent: Nicole Baur (Vert-e-s), Mauro Moruzzi (Vert'libéral) et les PLR Violaine Blétry-de Montmollin et Didier Boillat. L'Alliance de gauche, composée des socialistes Julie Courcier Delafontaine et Jonathan Grettillat et des Vert-e-s Nicole Baur et Johanna Lott-Fischer, pourrait ravir un siège à la droite.

À Neuchâtel

L'alliance entre le PS et les Vert-e-s pour l'exécutif à Neuchâtel a fonctionné. Si aucun candidat n'a atteint la majorité absolue de 4856 voix, les quatre colistiers arrivent en tête. Le PVL Mauro Moruzzi est le conseiller communal sortant le plus mal élu.

Le député socialiste Jonathan Gretillat est arrivé en tête avec 4386 suffrages, devançant la conseillère communale Nicole Baur (Vert-e-s), la députée socialiste Julie Courcier Delafontaine avec 3876 voix et Johanna Lott Fischer (Vert-e-s) avec 3778 suffrages.

Les conseillers communaux PLR sortants Violaine Blétry-de Montmollin et Didier Boillat recueillent respectivement 2937 et 2717 voix. Mauro Moruzzi (PVL) a obtenu 1830 suffrages, juste devant le patron d'un bar, Gilles Crelier, qui a recueilli 1365 voix, avec sa liste «Oser l'inédit».

Dix-sept candidats étaient en lice. Le moins bien élu est le POP Mathieu Agresta. Le taux de participation s'est élevé à 29.25%.

À Boudry

A Boudry (NE), la campagne pour les élections communales a tourné autour des problèmes posés par certains requérants du centre d'accueil fédéral. La gauche conserve une courte majorité au législatif avec 21 sièges sur 41.

Les Verts passent de 10 à six sièges, tandis que le PS se renforce avec 15 sièges, contre 12 il y a quatre ans. Le PLR se renforce également pour un total de 20 élus au Conseil général.

Dans la commune des Planchettes, le conseiller national UDC Didier Calame a été élu sous la bannière de l'Entente communale, seul groupement représenté au législatif qui compte onze sièges.

À la Chaux-de-Fonds

Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds va continuer d'être à gauche et de se composer de 1 PS, 1 Vert-e-s, 1 POP, 1 PLR et 1 UDC. Seul changement: Ilinka Guyot remplace le conseiller communal Patrick Herrmann (Vert-e-s), qui se retire.

La nouvelle membre du Conseil communal (executif) elue Ilinka Guyot pose pour une photo lors des resultats du premier tour des elections dans les communes du canton de Neuchatel ce dimanche 21 avril 2 ...
La nouvelle membre du Conseil communal (executif) elue Ilinka Guyot.Keystone

Les conseillers communaux Théo Bregnard (POP), Thierry Brechbühler (UDC), Jean-Daniel Jeanneret (PLR) et Théo Huguenin-Elie (PS) sont donc réélus. Avec l'élection d'Illinka Guyot, l'exécutif n'est plus exclusivement masculin.

A La Chaux-de-Fonds, l'élection à l'exécutif se déroule à la proportionnelle. Le POP a fait le plus de suffrages (22.81%) et Théo Bregnard est le mieux élu des candidats avec 2317 voix. Sa colistière, la députée Sarah Blum arrive 3e, mais le parti n'avait pas assez de suffrages pour obtenir un 2e siège. Le PS a obtenu 21.11% des voix, le PLR 17.69%, l'UDC 16% et les Verts 12.96%.

La liste commune entre le PVL et Le Centre a fait 9.43% des suffrages, insuffisant pour obtenir un siège. Le taux de participation s'est élevé à 27.51%.

Au Locle

Au Locle, la droite a pris la majorité à l'exécutif, une situation inédite depuis plus de 100 ans. Les PLR sortants Sarah Favre-Bulle et Anthony von Allmen sont réélus et Gaëtan Dubois, âgé de 25 ans, fait son entrée au Conseil communal.

Le POP perd un siège, celui de Cédric Dupraz qui quitte l'exécutif. Le popiste Michaël Berly, qui est entré au Conseil communal en remplacement de l'ex-conseiller national Denis de la Reussille, garde son poste, tout comme Philippe Rouault (Vert-e-s). Avec 27.17% des suffrages, la liste commune avec Vert-e-s-PS n'a pas permis aux socialistes de revenir au Conseil communal, qui est élu à la proportionnelle.

Au législatif, la gauche maintient sa majorité d’un siège au Conseil général de la Mère-Commune. Le POP perd deux sièges pour un total de dix élus. La liste PS-Vert-e-s obtient onze sièges. L’alliance locloise, composée du PLR, du Centre et des Vert’libéraux gagne des sièges et en obtient 20.

Un taux de participation faible

Le canton de Neuchâtel présente une particularité car, hormis dans les communes de Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds, Le Locle et Cressier - où l'élection était tacite, l'exécutif est choisi par le Conseil général, en fonction de la force politique des partis.

Dans la commune de Val-de-Ruz, il y a eu égalité des sièges entre la gauche et la droite. C'est le seul élu vert'libéral qui fera pencher la balance. A Val-de-Travers, les Vert-e-s, qui ont actuellement 3 sièges, ne présentaient pas de candidats, ce qui a fait progresser le PS (+4 à 14 élus). La socialiste Sarah Fuchs-Rota, qui a pris la succession de Frédéric Mairy élu au Conseil d'Etat, a obtenu le plus de suffrages.

Le taux de participation s’est élevé à 30.77%, un des plus faibles de l'histoire des élections communales. (lal/ats)

Quotidien se moque des Suisses
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le métro m3 à Lausanne change de tracé et double son coût
Le gouvernement lausannois annonce que le métro m3 sera déconnecté de la ligne m2, dans un souci de fluidité pour les passagers. Le budget total passe du simple au double.

Dans le contexte des retards pris par le chantier de la gare de Lausanne, le Canton de Vaud, la Ville de Lausanne et les Transports publics de la région lausannoise (tl) ont repensé leurs projets des métros m2 et m3. La future troisième voie sera construite pour elle-même et donc déconnectée du m2, ont-ils annoncé jeudi. Le coût total va presque doubler.

L’article