en partie ensoleillé
DE | FR
Suisse
OFSP

«Omicron n'est pas un tsunami»: dix punchlines des experts de l'OFSP

«Omicron n'est pas un tsunami»: dix punchlines des experts de l'OFSP

Image
Image: keystone/Shutterstock
Les contaminations se maintiennent à un haut niveau et le pic n'a pas encore été atteint, mais la vague Omicron est moins violente que prévu. Voilà en substance le contenu du dernier point presse des experts de la Confédération. Récap' en dix punchlines.
01.02.2022, 15:2501.02.2022, 17:37
Plus de «Suisse»

Une métaphore pour commencer

«La vague Omicron est forte et violente, mais il ne s'agit pas d'un tsunami»
Patrick Mathys, responsable de la section Gestion de crises et coopération internationale à l'OFSP

La vague continue de battre son plein

«Même si un ralentissement du nombre de cas se dessine, Omicron continue de se propager en Suisse»
Patrick Mathys

Qu'en est-il du nombre de cas?

«Il faut s'attendre à ce qu'un grand nombre d'infections ne soient pas détectées. Leur nombre est estimé à plus de
100 000 par jour»
Patrick Mathys

Et par conséquent

«Le pic de la vague n'a pas encore été atteint»
Patrick Mathys

La fin ne sera donc pas pour tout de suite

«La pandémie va s'éteindre progressivement et sur une longue période»
Rudolf Hauri, président de l’Association des médecins cantonaux

Mais il y a une bonne nouvelle

«On peut partir du principe que les soins intensifs seront épargnés par la vague Omicron»
Patrick Mathys

Et par ailleurs

«Il sera de plus en plus possible de rattraper les interventions reportées»
Patrick Mathys

Quelles perspectives?

«En cas de levée des restrictions, il faut s'attendre à une augmentation des infections»
Patrick Mathys

Certaines mesures montrent leurs limites

«La quarantaine doit être remise en question. Le nombre de cas non recensés est trop élevé»
Rudolf Hauri

Des conséquences possibles

«Les conséquences économiques pourraient être plus graves que les conséquences sanitaires en cas de levée totale de toutes les mesures»
Patrick Mathys
Le nouveau visage du passeport belge
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le Conseil fédéral veut deux milliards pour l'environnement
Le Conseil fédéral propose au Parlement 2,2 milliards de francs pour la période 2025-2028, axés sur l'environnement, la biodiversité et la sécurité contre les dangers naturels.

Le Conseil fédéral veut 2,2 milliards de francs pour la protection de l'environnement. Il a transmis mercredi au Parlement son message sur les crédits d'engagement pour la période 2025 à 2028.

L’article