stratus fréquent
DE | FR
Suisse
Pédophilie

Un Romand demandait à des femmes d'abuser d'enfants pour lui

Google lutte contre le cybercrime
L'enquête est complexe, car elle doit solliciter l'entraide judiciaire internationale - dans le cas présent, la coopération des autorités de Hong Kong - pour obtenir des preuves.Image prétexte: Shutterstock

Un Romand demandait à des femmes d'abuser d'enfants pour lui

Un habitant de la Côté aurait utilisé une application de rencontres basée à Hong-Kong pour planifier des actes d'ordre pédocriminel en Asie.
09.12.2022, 09:3009.12.2022, 11:46

Un Vaudois âgé de 23 ans est sous les verrous pour une affaire sordide, apprend-on jeudi dans la Tribune de Genève. Il aurait en effet eu recours à une application de chat et de rencontres nommée LivU pour contacter des personnes vivant à l'étranger, en vue de leur faire commettre des actes d'ordre sexuel sur des enfants.

Son cas est complexe, comme le précise une source du ministère public à la TdG, car l'homme employait des moyens technologiques basés à Hong-Kong pour organiser ses actes répréhensibles. Dès lors, l'enquête doit solliciter l'entraide judiciaire internationale pour obtenir des preuves.

Femmes philippines et mineurs

Entre le 11 janvier 2020 et le 8 juin 2021, le prévenu aurait eu des échanges avec quatorze interlocutrices. Il ciblait majoritairement des femmes d'origine philippine, en leur demandant de commettre des actes sexuels sur mineurs, lesquels, pour certains, «étaient âgés de moins de six ans». Le tout en échange de promesses de «cadeaux» et «rémunération».

«(...)il aurait rapidement demandé de lui montrer des enfants, précisant qu’il aimait les enfants très jeunes»
Eléments de l'enquête cités par la TdG

Le prévenu a admis qu'il était facile «d’avoir un appel vidéo lié au sexe par le biais de cette application (red: LivU)». Celui-ci aurait échangé un total de 11’129 messages, et aurait été en contact avec 412 personnes.

Si un tel cas est rare, il n'est pas unique, mentionne encore le quotidien genevois. Résidant dans la région de la Côte, le prévenu est maintenu en détention.

L'enquête psychiatrique a posé un diagnostic de «possible trouble de la préférence sexuelle de type pédophilie», présentant un risque de récidive «très élevé». L'enquête se poursuit, sur fond de demande d’entraide judiciaire internationale.

(jod)

Copin comme cochon: Le bêtisier

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Genève: l'école voulait nommer chef un homme accusé de maltraitance d'enfants
Un ancien infirmier avait été annoncé comme prochain chef de secteur au Département de l'instruction publique, à Genève. L'organisme est récemment revenu sur sa décision. Son passé tumultueux révélé jeudi par Léman Bleu et Heidi News pourrait en être la raison.

En début de semaine, le Département de l’instruction publique (DIP) avait trouvé son nouveau chef de secteur. Décrit par l'organisme comme «soucieux des personnes» et doté de qualités personnelles «remarquées», l'ancien infirmier possède vingt ans d'expérience et semblait avoir le profil idéal pour occuper un poste important dans un groupe d’établissements scolaires genevois. Pourtant, jeudi, le DIP a subitement annoncé le retrait du fonctionnaire du poste. Il se trouve que ce dernier est également visé par de graves accusations de maltraitances sur des enfants autistes.

L’article