DE | FR

Le patron d'Axpo prévient: une pénurie d'électricité menace la Suisse

Une pénurie d'électricité est possible l'hiver prochain, prévient Christoph Brand, le chef du plus grand groupe énergétique suisse Axpo. Il n'exclut pas un rationnement de l'électricité à l'avenir.
24.06.2022, 08:2024.06.2022, 11:56

Depuis cette semaine, la Russie a réduit de 60% ses livraisons de gaz à l'Europe, souligne Christoph Brand dans une interview accordée à Blick-TV. Si cette situation perdure, cela aggravera les problèmes que l'Europe rencontre déjà aujourd'hui avec l'approvisionnement en énergie.

Christoph Brand et la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.
Christoph Brand et la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.Image: sda

Le fait que la moitié du parc nucléaire français est actuellement hors service complique encore la donne, ajoute-t-il. En hiver, la Suisse importe normalement de l'électricité nucléaire française. Christoph Brand n'exclut ainsi pas à l'avenir un rationnement de l'électricité si la Suisse ne mise pas davantage sur les énergies renouvelables.

L'approvisionnement en hiver est aussi dépendant de la météo, relève le patron d'Axpo. En raison des précipitations trop faibles, les lacs d'accumulation des barrages suisses ne sont pas assez remplis. (ats)

Thèmes

Voici comment on nourrit des requins quand on a pas froid aux yeux

Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
La sécheresse envoie les vaches suisses à l'abattoir et ça a des conséquences
L'été caniculaire affame autant qu'il assoiffe les vaches élevées en pâturages. De plus en plus d'agriculteurs suisses n'ont plus le choix: ils doivent les tuer et ça a des conséquences.

Les dernières canicules en Suisse auront eu raison des champs dans lesquels sont élevées de nombreuses vaches. Comme le rapporte 24 Heures, louer des milliers de litres d'eau, monter des remorques d’ensilage d’herbe ou entamer en avance les réserver ne suffisent plus à nourrir le bétail qui flâne désormais dans un champ jauni par la sécheresse.

L’article