ciel couvert
DE | FR
Suisse
Parlement

Les thérapies de conversation bientôt interdites en Suisse?

Les thérapies de conversion en passe d'être interdites en Suisse

Le National a adopté lundi, par 143 voix contre 37, une motion pour l'interdiction des thérapies de conversion. Mais ce sera au Conseil des Etats de trancher définitivement.
12.12.2022, 17:5312.12.2022, 18:35
Plus de «Suisse»

Le Parlement a fait un grand pas en faveur de l'interdiction des thérapies de conversion, ces mesures visant à modifier ou à refouler l'orientation sexuelle, l'identité de genre ou l'expression de genre d'une personne.

Toutes les infos sur la thématique ici 👇

Ces mesures se fondent sur les idées que l'homosexualité et la transidentité sont des maladies que des thérapies peuvent soigner, ce que le Conseil national conteste. «Elles ne sont pas à soigner», a déclaré Vincent Maitre (Centre/GE) pour la commission.

Le conseiller national genevois a toutefois rappelé un certain nombre de cautèles telles que les mesures de réattribution sexuelle prise sur indication médicale et les thérapies relatives à des préférences sexuelles pertinentes en matière de droit pénal.

Tendances suicidaires

Sa co-rapportrice Patricia von Falkenstein (PLD/BS) a pointé «la grande détresse, les séquelles psychologiques, voire les tendances suicidaires» qui découlent de ces mesures.

Par ailleurs, plusieurs parlements cantonaux (vaudois, genevois, neuchâtelois ou encore bernois) ont approuvé ces derniers mois des motions en faveur d'une telle interdiction. Patricia von Falkenstein a plaidé en faveur d'une législation uniforme au niveau fédéral, «pour éviter un patchwork administratif».

«Le Conseil fédéral rejette toute thérapie ayant pour but de modifier une orientation homosexuelle»
Karin Keller-Sutter

La ministre de justice et police Karin Keller-Sutter a toutefois précisé qu'un rapport était actuellement en cours, notamment pour examiner la question de la compétence de la Confédération pour légiférer en la matière. Il convient dès lors d'attendre les conclusions de ce document, selon la ministre.

«Catéchisme de la fluidité de genre»

Pour sa part, Yves Nidegger (UDC/GE) a dénoncé «un catéchisme scolaire de la fluidité de genre» et évoqué des «idées à la mode» organisées de manière quasi-religieuses, les comparant à des «mystères».

«Au lieu de dire que ce sont des questions liées à l'adolescence, on dit que c'est lié à la fluidité des genres»
Yves Nidegger, conseiller national (UDC/GE)

Il n'a pourtant pas réussi à convaincre, y compris dans son propre camp, plusieurs élus UDC ayant voté en faveur de la proposition. Les 37 voix contre la proposition proviennent toutefois majoritairement de son parti, mais aussi du Centre et du PLR.

Le dossier part désormais au Conseil des Etats. (ats/acu)

Les ados, inclusifs dans la vraie vie? «C'est compliqué»
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Migros est poursuivie pour discrimination
Le détaillant Migros a mis à la porte une employée de longue date parce qu'elle ne voulait pas travailler sans son voile. D'autres entreprises suisses connues, comme la Poste ou Valora, gèrent le sujet de manière différente.

La Migros est accusée de discrimination. Comme l'écrit 20 minutes, le distributeur a licencié sans préavis une caissière parce qu'elle avait décidé de porter le voile. Celle-ci a porté plainte contre l'entreprise.

L’article