DE | FR

Les intempéries de cet été vont coûter très cher

Les dégâts causés par les intempéries à Cressier, dans le canton de Neuchâtel.
Les dégâts causés par les intempéries à Cressier, dans le canton de Neuchâtel.Image: sda
Les violents orages qui ont frappé la Suisse cet été vont peser lourd: Les assureurs s'attendent à devoir débourser près de 2 milliards de francs de dédommagements.
28.10.2021, 16:5028.10.2021, 17:08

La grêle, les inondations et les tempêtes qui se sont abattues sur le pays entre la mi-juin et la mi-juillet ont provoqué des dégâts assurés pour un montant de quelque 2 milliards de francs. C'est ce qu'estime l'Association suisse d'assurances (ASA).

Environ la moitié de ces coûts seront assumés par les 19 établissements cantonaux d'assurance (ECA), le solde revenant aux acteurs du privé.

Il s'agit d'un été particulièrement coûteux en termes de catastrophes naturelles. Seule l'année 2005 s'est révélée plus calamiteuse pour le secteur, qui avait dû éponger des dommages assurés à hauteur de 2.2 milliards de francs. A l'époque, les crues et les inondations avaient fait grimper la facture.

Le lac de Bienne avait débordé.
Le lac de Bienne avait débordé.Image: sda

Réduire la facture

La faîtière estime que – comparativement à 2005 – la réduction des coûts n'est pas étrangère aux mesures de protection contre les inondations introduites dans les années 2000, par exemple des installations construites autour des rivières et des lacs pour évacuer ou recueillir les eaux de crue de manière ciblée.

Pour l'ASA, le système suisse de double-couverture des dégâts imputables aux catastrophes naturelles constitue un avantage. D'une part, les ECA – incontournables dans la plupart des cantons – couvrent les dommages causés aux bâtiments par les inondations et les tempêtes. D'autre part, les assureurs privés offrent des solutions pour protéger les effets personnels et les véhicules, affirme l'association. (ats)

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse

1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
source: sda / jean-christophe bott
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Nos meilleurs articles sur les intempéries qui ont frappé la Suisse cet été

Comment la culture du risque suisse nous a permis d'éviter la noyade

Link zum Artikel

Intempéries: la situation va s'améliorer en Suisse, mais pas tout de suite

Link zum Artikel

Les rivières et lacs de Suisse menacent de déborder, le point par région

Link zum Artikel

Le lac des Quatre-Cantons sur le point d'inonder le centre de Lucerne

Link zum Artikel

A Cressier, village meurtri: «On a cru qu'on allait mourir noyés»

Link zum Artikel

Les épisodes violents comme à Cressier vont se multiplier

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Cette Suisse qui se trumpise autour du «non» à la loi Covid
Fait inédit, les résultats de la votation sur la loi Covid sont attaqués par une partie des citoyens. Comme dans l'Amérique de Trump, des Suisses s'opposent aux institutions. L'éclairage du politologue Ioannis Papadopoulos.

C’était dans l’air. Une réaction hostile au «oui» attendu et confirmé dimanche à la révision de la loi Covid était prévisible. Non pas comme une marque de déception, mais comme un refus du résultat. La riposte la plus désinhibée est venue sans surprise des rangs complotistes, le jour même de la votation, notamment à Lausanne, comme l’ont constaté nos confrères de Blick.

L’article