Suisse
Police

TikTok: la police vaudoise alerte contre une arnaque aux chats

Vidéo: twitter

Cette police romande met en garde contre une arnaque aux chatons 😸

La police cantonale vaudoise alerte les amoureux des animaux qu'une arnaque sévit sur Facebook.
24.01.2023, 19:2624.01.2023, 20:47
Plus de «Suisse»

«Salut, c'est de nouveau moi». Le ecop François, entendez, le policier vaudois spécialiste des réseaux sociaux, a créé une nouvelle vidéo de sensibilisation. L'enjeu? La nouvelle arnaque qui sévit sur Facebook, j'ai nommé: l'arnaque aux animaux de compagnie 😺🐶.

«On vous propose d'accueillir gratuitement de jolis p'tits chats et une fois que vous avez contacté l'annonceur, celui-ci vous explique qu'il est en déplacement à l'étranger»

Vous voyez venir l'arnaque? L'annonceur vous propose d'organiser le transport du chat, à vos frais, évidemment, et de payer avec Paysave card. Le policier détaille les rouages de l'escroquerie dans sa vidéo.

«Rien qu'avec ce moyen de paiement, cela doit déjà vous mettre la puce à l'oreille»
François, policier vaudois pas dupe

On aura été prévenu. Merci François.
(cru)

Pour les détails de l'arnaque, c'est ici 👇

Vidéo: twitter
Awww! Voici des animaux mignons!
1 / 27
Awww! Voici des animaux mignons!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur X
La police vaudoise dénonce une arnaque sur TikTok
Video: twitter
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Comment les lobbies ont torpillé le plan contre la pénurie de logements
Un manque d'ambition. Voici la principale critique adressée au «plan d'action contre la pénurie de logements» que le conseiller fédéral Guy Parmelin a récemment présenté. L'enquête de watson montre pourquoi ce résultat décevant était inéluctable.

En février, le conseiller fédéral Guy Parmelin s'est adressé aux médias et a présenté son «plan d'action contre la pénurie de logements», qui comprend 35 mesures. Réaction? Une déception générale.

L’article