DE | FR

Un oui clair au «mariage pour tous» se profile

A sept semaines des votations fédérales, un premier sondage montre que 64% des Suisses seraient séduits par le mariage pour tous. A l'inverse, une majorité du peuple rejetterait l'initiative «99%» des Jeunes socialiste.



Selon le premier sondage 20 Minutes/Tamedia, publié vendredi, 49% des électeurs diraient non à l'initiative populaire des Jeunes socialistes «Autoriser l'imposition des salaires, rendre le capital plus équitable» (Initiative 99%). L'avance est toutefois courte: 45% des personnes interrogées soutiennent le texte. Et seulement 6% ne se sont pas encore décidés.

Sans surprise, l'initiative n'est soutenue que par la gauche (81% des électeurs du PS, 78% des Verts), alors que les électeurs de tous les autres partis rejettent fermement le texte.

«Nuisible à l'économie»

L'argument le plus convaincant pour les opposants est qu'un impôt plus élevé sur les revenus du capital nuirait à l'attractivité de la place économique suisse et, à moyen terme, à l'économie dans son ensemble. Deuxième argument: la Suisse répartit déjà suffisamment ses recettes fiscales.

A lire aussi: Initiative 99%: faut-il taxer les riches davantage pour redonner aux plus pauvres?

Les partisans de l'initiative «99%» sont principalement d'avis que l'écart entre les nantis et les pauvres se creuse et que l'initiative créerait davantage de justice entre les gens ordinaires et les «super-riches», notamment via l'AVS, des réductions de primes ou des impôts progressifs sur le revenu et la fortune.

Mariage pour tous: avance confortable

Le «mariage pour tous» est lui soutenu par une confortable majorité à sept semaines du scrutin: 64% disent oui à cette adaptation de la législation, 35% s'y opposent.

A l'exception des électeurs de l'UDC, ceux de tous les autres partis y sont favorables. Les femmes soutiennent la proposition plus fortement que les hommes et les jeunes davantage que les personnes plus âgées.

A lire aussi: La campagne pour le «Mariage pour tous» démarre en Suisse

Deux arguments principaux dominent dans chaque camp: la moitié des partisans déclarent que l'homosexualité et la bisexualité sont depuis longtemps dans la normalité, l'extension du mariage mettrait donc fin à une inégalité de traitement. Un tiers estime que l'Etat ne doit pas préférer une forme de vie à une autre.

Les opposants pensent eux qu'une extension n'est pas nécessaire, car les couples homosexuels ont déjà la possibilité de conclure un partenariat enregistré. Enfin, ils estiment que le mariage en tant qu'union est réservé aux couples formés par un homme et une femme.

Le sondage a été réalisé le 9 et 10 août auprès de 17'784 personnes dans les trois régions linguistiques. (sda/ats)

Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous

1 / 9
Rassemblement à Genève pour le mariage pour tous
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Ce 14 juin, elles dénoncent le sexisme en politique

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Jeunes PLR genevois: odeur de putsch, vote le 5 août sur le mariage pour tous

Le 2 juillet, lors d'un premier vote, les jeunes libéraux-radicaux genevois s'étaient prononcés contre le mariage pour tous, avant la votation fédérale du 26 septembre. Une décision inacceptable pour une partie de ces jeunes. D'où un nouveau vote, le 5 août.

Les jeunes libéraux-radicaux genevois (JLRG) revoteront le 5 août sur le mariage pour tous, a appris watson. Le comité directeur ne survivra peut-être pas à cette assemblée générale extraordinaire, qui s’annonce houleuse. Bref rappel de la situation: le 2 juillet, le soir du quart de finale Suisse-Espagne à l’Euro, les JLRG, à la surprise générale, ont dit «non» à l’union civile entre personnes de même sexe, le mariage pour tous, donc. Par 15 voix contre 12, recueillies en …

Lire l’article
Link zum Artikel