DE | FR
Noémie Roten est coprésidente de l'association Service citoyen qui promeut l'idée d'un engagement de milice pour hommes et femmes en faveur de la collectivité.
Noémie Roten est coprésidente de l'association Service citoyen qui promeut l'idée d'un engagement de milice pour hommes et femmes en faveur de la collectivité. Image: DR

Comment les avantages des femmes les désavantagent

Retraite à 64 ans et exemption du service militaire, les avantages dont profitent les femmes les desservent dans leur quête d'égalité, selon Noémie Roten, coprésidente de l'association Service citoyen. Interview.
08.03.2021, 18:5908.03.2021, 19:30
Suivez-moi
Suivez-moi

Interview de Noémie Roten

Vidéo: watson

Plus d'articles sur la Journée des droits de la femme

Comment les avantages des femmes les désavantagent

Link zum Artikel

Svetlana Tikhanovskaïa: «Bien sûr, je crains pour ma vie, mais c'est mon destin»

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel

Ce qu'a prévu la Suisse pour célébrer la journée de la femme

Link zum Artikel

Les tactiques de l'Armée pour pousser les Suissesses sous les drapeaux

Link zum Artikel

Le Valais a-t-il un souci avec les femmes? Oui...et non

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Genève, un officiel russe clash Poutine et démissionne: «Offrons lui l'asile en Suisse»
Après sa démission fracassante ce lundi, le diplomate russe Boris Bondarev est inquiet. Il craint des représailles de Moscou. Le coprésident du Parti socialiste, Fabian Molina, estime qu'il devrait désormais obtenir l'asile dans notre pays. L'UDC craint qu'il soit un espion.

La démission du haut diplomate russe Boris Bondarev a fait l'effet d'un coup de tonnerre et a provoqué un séisme dans la Genève internationale. Motif de cette agitation? La longue lettre de démission du principal intéressé. Elle prend la forme d'un règlement de comptes avec le Kremlin et critique vertement la guerre russe en Ukraine. On y lit par exemple:

L’article