DE | FR

La décision sur les avions de combat fait déjà jaser

En Suisse, les avions de combat sont déjà combattue par une initiative. watson

La conseillère nationale PS Priska Seiler Graf n'approuve pas la décision de Viola Amherd. shutterstock

La décision du Conseil fédéral d'acheter des avions de combat américains F-35A met en rogne le PS. Une initiative pour combattre cette décision a d'ores et déjà été annoncée.



Alors que le Conseil fédéral vient de se prononcer mercredi sur l'achat de 36 avions de combat F-35A de l'Américain Lockheed-Martin, le Groupement pour une Suisse sans armée (GSsA), le PS et les Verts annoncent déjà qu'ils lanceront une initiative contre cette acquisition, comme annoncé le mois dernier.

Pour en savoir plus: Cette fois ça y est: Le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Le GSsA s'indigne notamment de «l'entêtement du Conseil fédéral à ne faire aucun compromis» après la courte majorité dans les urnes de septembre.

Le coût des avions de combat décrié

Dans une démocratie, on devrait s'attendre à ce qu’en cas de résultat aussi serré, le gouvernement fasse des concessions claires à l’importante opposition, invoque le GSsA.

Selon l'organisation, l'avion de combat F-35A paraît peu adapté à sa mission première et unique en Suisse, soit: la police aérienne. Et d'ajouter qu'en outre, il n'apporte aucune réponse aux menaces actuelles telles que:

De plus, le F-35A présente des coûts de cycle de vie énormes et plusieurs centaines de défauts de sécurité - dont près d'une douzaine sont particulièrement graves, avance l'organisation. Aussi, ses coûts de développement dépassent largement ceux de tous les autres avions de combat.

«Bombardier de luxe surdimensionné»

Des arguments partagés par le PS. «Bien sûr, le résultat de la votation doit être accepté, mais la population doit pouvoir s'exprimer sur le type spécifique», déclare la conseillère nationale PS Priska Seiler Graf, citée dans un communiqué.

S'attendant à «plus de modestie», le parti critique une «décision totalement incompréhensible» face à «un bombardier de luxe surdimensionné». Enfin, la décision en faveur d'un bombardier américain constitue «un nouvel affront aux membres de l'alliance européenne de sécurité commune», selon le PS. (ats/hkr)

Plus d'articles sur la politique en Suisse romande

La presse suisse salue le vote jurassien de Moutier

Link zum Artikel

Pourquoi la Suisse romande ne vote qu’à gauche (ou presque)

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

Le Valais a-t-il un souci avec les femmes? Oui...et non

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vaud veut tester les protections hygiéniques gratuites à l'école

Le Grand conseil vaudois envisage la distribution de protections hygiéniques en libre accès dans les écoles et les hôpitaux. Première étape: des projets pilotes à travers le canton.

Pour la majorité des députés, ne pas avoir accès à des tampons ou des serviettes au bon moment ou en quantité suffisante peut avoir des conséquences dramatiques. Une députée socialiste demande au Conseil d'Etat le libre accès ou la mise à disposition gratuite de protections hygiéniques, dans les lieux suivants:

Cette problématique est donc à la source d'inégalités économiques, sociales et sanitaires, aussi dans le canton de Vaud, qu'il convient donc de traiter, selon elle. «Il s'agit aussi …

Lire l’article
Link zum Artikel