DE | FR
Présidentielle 2022

Les Français de Genève plébiscitent Macron (et punissent Le Pen)

Les habitants français de la circonscription de Genève ont plébiscité le président sortant. Marine Le Pen, pourtant qualifiée pour le second tour, n'arrive que cinquième.
11.04.2022, 20:1912.04.2022, 07:59

Les Français de Genève n'ont pas voté exactement comme le reste du pays, dimanche, lors du premier tour de l'élection présidentielle. C'est ce que montrent les résultats provisoires du vote dans la circonscription de Genève. 👇

Ainsi, Emmanuel Macron a recueilli 23 903 voix sur 54 162 suffrages exprimés, soit 44,1%. Il devance le candidat de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon (10 215 voix). Marine Le Pen n'arrive que cinquième, avec 4137 voix, derrière l'autre candidat d'extrême droite Eric Zemmour (4730) et l'écologiste Yannick Jadot (4471).

Comme dans l'Hexagone, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo sont largement distancées. La candidate LR, sixième, ne recueille que 2519 suffrages. La socialiste, elle, obtient 1059 voix, encore devancée par le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan (1181).

Mieux qu'en 2017

Le taux de participation s'élève à 44,2%. Les résultats officiels seront publiés après la proclamation par le Conseil constitutionnel.

Avec son score, Emmanuel Macron améliore encore son résultat d'il y a cinq ans. Il était alors arrivé en tête avec 32,7% dans la circonscription de Genève. Le candidat d'En Marche! avait devancé François Fillon (LR), Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. (ats)

Un policier tombe sur une voiture autonome…qui s'enfuit

Plus d'articles sur le premier tour de la présidentielle française 2022

Voici (enfin) les résultats officiels de la présidentielle

Link zum Artikel

Qui l'emportera: le «tout sauf Macron» ou le «tout sauf le Pen»?

Link zum Artikel

Le récap' du premier tour en mèmes

Link zum Artikel

Pécresse, ruinée, fait l'aumône et menace les «traîtres»

Link zum Artikel
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Cette UDC veut limiter le statut S, mais que disent cantons et communes?
D'ici l'automne, la Confédération s'attend à accueillir 120 000 réfugiés ukrainiens. Actuellement, il y a encore environ 60 000 places libres. L'UDC met en garde contre les coûts à venir. Et voici ce qu'en pensent les cantons et les communes.

La conseillère nationale UDC argovienne, Martina Bircher, suggère de restreindre le statut de protection S. Selon elle, il faudrait réfléchir à ne l'accorder qu'aux Ukrainiens originaires de régions où se déroulent des combats. Actuellement, l'essentiel des affrontements s'est déplacé vers l'Est. Bircher ne remet pas en cause l'aide aux réfugiés, mais les conséquences financières «énormes» pour la Suisse, que ce soit pour la Confédération, les cantons ou les communes.

L’article