DE | FR

Racisme: le président UDC d'une section locale condamné

Naveen Hofstetter
Naveen HofstetterImage: keystone
Il s'agit de Naveen Hofstetter, président d'une section locale du parti en Argovie. Tout est parti d'un post Facebook.
11.04.2022, 14:2511.04.2022, 17:10

Un politicien local de l'UDC d'Argovie a été reconnu coupable de discrimination raciale, lundi, par le tribunal de district de Zofingue (AG). Il a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis pour des commentaires sur Facebook en rapport avec la votation sur le «mariage pour tous».

Naveen Hofstetter, président de l'UDC de Rothrist (AG), a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 70 jours-amende à 220 francs (15 400 francs) pour infraction à l'article 261bis du Code pénal. Le jugement n'est pas encore entré en force.

Le Ministère public avait requis une peine pécuniaire de 90 jours-amende et une amende de 4000 francs. La défense avait plaidé l'acquittement.

Post sur Facebook

Avant la votation fédérale sur le projet de «mariage pour tous» en septembre dernier, Naveen Hofstetter, 40 ans, avait écrit dans un post sur Facebook que «des réfugiés africains (en majorité des hommes)» n'attendaient que ça pour pouvoir adopter des petites filles afin de les exploiter sexuellement.

Il avait ajouté que la loi était une étape vers d'autres demandes d'adoption d'enfants issus de «partenariats contre nature». Il avait ensuite supprimé son message.

Pour le tribunal, l'expression «réfugiés africains» de sexe masculin est un terme générique désignant différentes ethnies. Dans son post, le politicien leur reproche en substance d'être pédophiles, souligne le jugement. Ecrire «partenariats contre nature» à propos des partenariats homosexuels est un dénigrement de l'orientation sexuelle, estime le juge unique.

Plainte d'une conseillère nationale

La conseillère nationale argovienne Gabriela Suter (PS) avait déposé une plainte pénale contre Naveen Hofstetter. Selon elle, il s'agissait de «déclarations méprisantes». Le Ministère public avait ouvert une enquête.

Naveen Hofstetter, d'origine indienne, est membre de la direction de l'UDC du canton d'Argovie. Il y a deux ans, il s'était présenté sans succès au parlement cantonal. Son opinion sur le «mariage pour tous» a été rejetée au sein de son parti qui avait recommandé très nettement de dire non au projet. (jah/ats)

Un avion-cargo DHL se brise en deux lors d’un atterrissage d’urgence

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les cybermenaces qui guettent tout le monde en Suisse
Dans un rapport récent, l'entreprise de télécommunications Swisscom attire l'attention sur l'évolution de la «situation des menaces dans le cyberespace».

Un rapport publié mercredi par Swisscom devrait aider les grandes entreprises, les PME et les organisations à obtenir une «vue d'ensemble des menaces dans le cyberespace». Watson résume les principales conclusions du «Cyber Security Threat Radar». Pascal Lamia du Centre national de cybersécurité (NCSC) y réagit.

L’article