DE | FR

La menace terroriste est élevée en Suisse

Andre Duvillard, Delegierter Sicherheitsverbund Schweiz (SVS), spricht neben Nicoletta della Valle, Direktorin Bundesamt f

Image: sda

A quelques jours du vingtième anniversaire des attentats du 11 septembre, la menace terroriste reste une préoccupation nationale en Suisse.



La menace terroriste demeure «élevée» en Suisse, estime André Duvillard, délégué du Réseau national de sécurité (RNS). Il pointe un risque d'acteurs isolés passant à l'acte en s'inspirant de l'idéologie de l'Etat islamique (EI).

L'expert national s'est exprimé dans un entretien diffusé jeudi par La Liberté, à quelques jours du vingtième anniversaire des attentats du 11 septembre aux Etats-Unis:

«Des attentats du type de ceux de Paris ou de Bruxelles ne sont guère probables à l'heure actuelle. Ce genre d'attaque nécessite une grande organisation et une logistique. Avec la fin de l'EI en tant qu'entité territoriale, le risque de ce type d'actes a diminué. Mais des attaques isolées, comme celle de Morges en 2020, peuvent en revanche se produire et leur impact peut être tout aussi important que des attentats de grande ampleur».

La liberté

L'extrême droite est «une source de préoccupation»

Si l'EI a disparu en tant qu'entité territoriale en Syrie et en Irak, son outil de propagande «reste actif», remarque Duvillard. «Le mouvement se développe dans d'autres régions du monde comme en Afrique et en Asie».

Pour lui, l'extrême droite constitue également actuellement «une source de préoccupation». Il cite comme exemple l'Allemagne et la Norvège. «Ces groupuscules sont souvent interconnectés».

Quant à la prise du pouvoir par les talibans en Afghanistan, il estime que «c'est difficile à dire à l'heure actuelle» s'ils représentent un risque. «On sait que les talibans étaient proches d'al-Qaïda il y a vingt ans. Officiellement, ils se disent davantage modérés. A voir». (ats/jch)

Et pendant ce temps-là, la Suisse célèbre 50 ans du suffrage féminin

1 / 15
50 ans du suffrage féminin
source: archives sociales suisse
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles Actu

La Suisse n'éduque pas correctement les enfants issus de l'asile

Link zum Artikel

La 5G vient à peine d'arriver et la 6G est déjà en route

Link zum Artikel

«Les catastrophes de cet été sont clairement liées au réchauffement»

Link zum Artikel

Oubliez Spotify, TikTok lance sa propre plateforme de musiques virales

Link zum Artikel

Le certif' étendu va-t-il saturer la vaccination?

La communication sympathique et rationnelle ne marche plus. Rien de mieux qu’un (gros) tour de vis pour aller chercher les vaccino-hésitants. Avec l’extension du certificat Covid dès ce lundi, les cantons se préparent à une nouvelle vague de volontaires à la piqûre.

Les annonces du Conseil fédéral de ce mercredi ont un objectif parmi d’autres: booster la vaccination dans le pays. En confirmant l’extension du certificat sanitaire à différents secteurs (dont la restauration) dès lundi et de potentiellement réintroduire les quarantaines de voyage, ce but risque bien d’être atteint.

Une sorte d’«effet Macron», à la Suisse, en référence au boom de la vaccination qui avait suivi les annonces du président français d’étendre le certificat sanitaire à …

Lire l’article
Link zum Artikel