DE | FR

La police met fin à une fête illégale à Saint-Gall, ça part en vrille

Bild

shutterstock

Une fête lancée sur les réseaux sociaux a été interrompue par les forces de l'ordre saint-galloises vendredi 26 mars au soir. Neuf personnes ont été arrêtées.



La police municipale de Saint-Gall a mis fin vendredi 26 mars au soir à une fête illicite. Des débordements ont éclaté dans le centre-ville, provoquant des dégâts matériels.

L'appel à cette fête illégale avait été lancé sur les réseaux sociaux. Une centaine de jeunes se sont retrouvés sur la colline Drei Weieren, consommant de l'alcool et écoutant de la musique. La police a pu disperser le rassemblement rapidement et sans problème.

Jets de pierres

La fête a pris un autre tournant lorsqu'elle s'est déplacée au centre-ville, où environ 250 personnes étaient réunies. Des échauffourées ont éclaté avec la police et des actes de vandalisme ont été commis. Des vitrines ont notamment été brisées.

Insultés, victimes de jets de bouteilles et de pierres, les policiers ont riposté en utilisant des substances irritantes et des balles en caoutchouc. Un agent a été légèrement blessé. Il a dû être soigné à l'hôpital. Neuf personnes ont été embarquées. (ats/hkr)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Face au Covid, une Suisse à deux vitesses se profile

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La France accentue les contrôles face à une situation «critique»

Pour faire respecter l'interdiction de se déplacer, la France a intensifié samedi les contrôles aux gares, aux péages routiers et aux aéroports. Mais la situation semble toujours «hors de contrôle».

Dans 19 départements, tout déplacement à plus de 10 km sans dérogation est interdit. Parallèlement, 24 autres départements sont sous vigilance renforcée. Dans le reste du pays, un couvre-feu est en vigueur de 19h00 à 06h00.

Alors que le nombre de contamination au coronavirus flambe dans le pays, les autorités françaises ont décidé d'intensifier les contrôles aux gares, péages et aéroports afin de réduire l'impact d'une situation que le Premier ministre Jean Castex juge de «critique».

Un capitaine …

Lire l’article
Link zum Artikel