ciel clair-2°
DE | FR
Suisse
Simonetta Sommaruga

Voici combien Simonetta Sommaruga va gagner à la retraite

Voici combien Simonetta Sommaruga va toucher à la retraite

La ministre va toucher une rente. A combien s'élève-t-elle? Jusqu'à quand la touchera-t-elle? La réponse par ici. 👇
02.11.2022, 15:1402.11.2022, 16:30

Dès qu'elle aura quitté le Conseil fédéral, Simonetta Sommaruga aura droit à une rente annuelle d'un peu plus de 200 000 francs, ce qui correspond à la moitié de son salaire actuel. Cela correspond à plus de deux fois le salaire médian suisse par mois: 6665 francs par mois. Cette somme est réduite si elle reprend une activité lucrative.

Les pensions des ex-conseillers fédéraux correspondent à la moitié du salaire brut des magistrats en exercice. Seuls les ministres qui se retirent après au moins quatre ans ou pour des raisons de santé ont droit à la rente complète.

L'arrêté fédéral sur les traitements des magistrats prévoit qu'ils ne doivent pas gagner plus à leur retraite que leurs collègues en fonction.

Ainsi, les anciens ministres qui décident d'exercer une activité lucrative ou qui siègent dans des conseils d'administration doivent rétrocéder à la Confédération ce qu'ils gagnent de plus qu'un magistrat en place. (jah/ats)

Simonetta Sommaruga fait du beatbox

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Russie passe un coup de fil aux Verts suisses
Suite à leur opposition à la réexportation d'armes suisse à l'Ukraine mardi à Berne en commission parlementaire, les Verts ont reçu un appel téléphonique d'une agence de presse russe proche de Poutine. Mais le parti écologiste est divisé: ce samedi à Genève, lors de l'assemblée des délégués des Verts, la Bernoise Natalie Imboden soumettra un amendement pour autoriser exceptionnellement la réexportation de matériel militaire suisse à l'Ukraine. Les révélations de watson.

Allo, c’est la Russie. Après leur «non» à la réexportation de matériel de guerre à l’Ukraine, mardi à Berne en commission de politique de sécurité du Conseil national, le président des Verts suisses, Balthasar Glättli, a reçu un appel de RIA Novosty, une agence de presse russe basée à Genève. Réputé sur la même ligne que celle de Vladimir Poutine, le média russe voulait connaître les raisons pour lesquelles les Verts, tout comme l’UDC, d’ailleurs, ont voté contre une motion et une initiative parlementaire favorables à la réexportation de matériel militaire suisse à l’Ukraine, comme le demandent aujourd’hui l’Espagne, le Danemark et l’Allemagne.

L’article