Suisse
Sion

Les trottinettes électriques en libre-service débarquent à Sion

Les trottinettes en libre-service débarquent dans cette ville romande

Pour
Pour éviter tout dépôt sauvage, les trottinettes devront être abandonnées dans une station éligible. Keystone
Dès ce samedi, les Sédunois profiteront de 50 trottinettes électriques dispersées dans plusieurs stations. La ville lance un essai d'une année en partenariat avec la société Lime.
01.07.2023, 15:0001.07.2023, 18:20
Plus de «Suisse»

Sion se dote d'un réseau de trottinettes électriques en libre-service. Dès ce samedi, 50 engins peuvent être loués dans une quinzaine de stations Velospot du centre-ville. Le projet est lancé pour une période-test d'un an.

Ce nouveau réseau fonctionne sur le même modèle que celui des vélos en libre-service, indique Christian Bitschnau, vice-président du conseil municipal, en charge de l’urbanisme et de la mobilité. Concrètement, l’utilisateur s’inscrit sur l’application Lime et choisit une formule de location.

Eviter une jungle de trottinettes sur les trottoirs

Pour se défendre de tout dépôt sauvage comme cela s'est vu à Zurich, par exemple, la ville de Sion s'est décidée pour un système où les trottinettes doivent être prises et redéposées dans une station Velospot éligible, précise Christian Bitschnau.

«Si l'utilisateur ne remet pas son engin dans un abri prévu à cet effet-là, mais l'abandonne sur le trottoir, il continuera de payer la location, puisque le compteur continue de tourner»
Christian Bitschnau, vice-président du conseil municipal

Ce système sera testé durant un an pour voir s’il répond aux besoins et aux attentes de la population, explique Christian Bitschnau. Cet essai pourra toutefois être interrompu à tout moment en cas de problèmes ou d’infractions répétées commises par les clients, ajoute celui qui appelle la population à se montrer raisonnable.

Une première en Suisse romande pour Lime

Ce projet est né d’un partenariat entre la Ville de Sion, Velospot-PubliBike et Lime. La société Lime, qui s'étend pour la première fois en Suisse romande, met à disposition les trottinettes électriques et s’occupe de la location. La gestion opérationnelle du réseau est, elle, assurée par Velospot-PubliBike. «Cet essai ne coûte rien à la ville», précise Christian Bitschnau.

La journée de lancement est prévue ce samedi à la station Velospot de la rue de la Dent-Blanche, au niveau de la rue des Cèdres à Sion. Entre 09h et 17h, le public peut tester gratuitement les trottinettes électriques et obtenir toutes les informations sur ce nouveau réseau.

Les utilisateurs devront respecter un ensemble de règles:

  • La location d’une trottinette électrique est réservée aux personnes de 18 ans et plus.
  • L'éclairage est obligatoire de jour comme de nuit.
  • Il est interdit de rouler sur le trottoir.
  • Sans être obligatoires, casque et protection sont vivement conseillés.
  • La vitesse maximale autorisée est de 20km/h.

(baf/ats)

Un homme flashé à 100 km/h sur une trottinette électrique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Pourquoi la gauche a un problème avec la réforme des caisses de pension
A la retraite, les femmes reçoivent des rentes inférieures à celles des hommes. La réforme des pensions, contestée par syndicats et partis de gauche, vise à réduire cet écart. Entretien.

A la retraite, les femmes ont une rente inférieure à celle des hommes. La réforme des caisses de pension vise à réduire cet écart au sein du deuxième pilier. Elle est combattue par les syndicats, le PS et les Verts, qui ont lancé un référendum. Lisa Mazzone, présidente des Verts suisses et Samira Marti, co-présidente du Groupe socialiste aux Chambres fédérales, deux ténors des partis de gauche, estiment que les promesses de la réforme ne pourront pas être tenues.

L’article