Suisse
Ski

Les conseillers fédéraux ne recevront plus un abonnement de ski

Les conseillers fédéraux ne recevront plus un abonnement de ski

Viola Amherd, Swiss Federal president looks on in the finish area during the flower ceremony after the men's downhill race at the Alpine Skiing FIS Ski World Cup in Wengen, Switzerland, Saturday, ...
Viola Amherd, présidente de la Confédération suisse, lors de la Coupe du monde de ski alpin à Wengen en janvier.Keystone
Jusqu'à fin 2023, les abonnements annuels pour les remontées en Suisse étaient mis gratuitement à disposition des conseillers fédéraux, ainsi que des autorités cantonales et communales.
27.03.2024, 23:12
Plus de «Suisse»

Les conseillers fédéraux ne recevront plus d'abonnements des remontées mécaniques dès 2025. Ils renoncent aussi à utiliser la loge du théâtre municipal de Berne. En revanche, ils bénéficieront toujours de l'abonnement général des CFF, a décidé mercredi le Conseil fédéral.

A la suite de procédures pénales engagées dans certains cantons en relation avec un possible octroi d'avantages et d'un avis délivré par l'Office fédéral de la justice, le gouvernement a décidé par transparence que les abonnements pour 2024 lui soient facturés.

L'abo général maintenu

A partir de 2025, il renonce à ces abonnements pour les membres du Conseil fédéral, le chancelier de la Confédération et leurs partenaires, indique-t-il dans un communiqué. Il a également décidé de supprimer la disposition prévoyant que les anciens conseillers fédéraux et les anciens chanceliers de la Confédération, ainsi que leurs conjoints ou leurs partenaires, reçoivent une carte de libre parcours des remontées mécaniques.

Les CFF continueront toutefois à mettre à disposition des abonnements généraux de première classe aux membres du Conseil fédéral, au chancelier de la Confédération et à leurs partenaires. Ces abonnements sont destinés à l'exercice de la fonction, y compris pour les partenaires qui peuvent être appelés à accompagner les conseillers fédéraux.

Et les anciens?

Les anciens conseillers fédéraux et leurs partenaires recevront, eux aussi, toujours un abonnement général des CFF de première classe. Ils représentent occasionnellement les membres du Conseil fédéral dans le cadre de la délégation de tâches, explique le gouvernement.

Et de préciser que l'ordonnance sur l'organisation du Conseil fédéral sera complétée de manière à prévoir une autorisation aux fins de service, afin d'asseoir sur une base légale cette acceptation de prestations de tiers. (ats/jch)

Vous aviez déjà vu Viola Amherd danser?
Video: twitter
Ceci pourrait également vous intéresser:
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Le chef des Jeunes UDC a parlé au «bras armé médiatique de l'Etat russe»
Le sommet du Bürgenstock a eu lieu en grande pompe ce week-end. Il a rassemblé des dignitaires principalement occidentaux, sans trace de la Russie ou de la Chine. Le coprésident des Jeunes UDC s'en est plaint sur la chaîne pro-russe RT. Et fait réagir en Suisse, jusque dans son propre parti.

Tous les plus grands chefs d'Etats étaient réunis, samedi, au Bürgenstock, dans le canton de Nidwald, pour la Conférence sur la paix en Ukraine. Tous? Non. Un petit groupe d'irréductibles leaders a décidé qu'il ne viendrait pas. Et parmi eux, pas des moindres: Vladimir Poutine, premier concerné dans la guerre, mais aussi la Chine, un des partenaires les plus importants de Moscou. Les autres pays des BRICS comme l'Inde, le Brésil ou l'Afrique du Sud ont fait un discret acte de présence.

L’article