DE | FR
Les athlètes ont reçu leur convocation et leur tenue officielles ce lundi.
Les athlètes ont reçu leur convocation et leur tenue officielles ce lundi.Image: Keystone
Jeux olympiques

115 athlètes suisses iront aux Jeux de Tokyo

Le Swiss Olympic Team pour Tokyo comprend 116 athlètes, dont Roger Federer, qui s'apprête à participer à ses cinquièmes Jeux Olympiques.
05.07.2021, 12:1105.07.2021, 18:05

Il s'agit de la plus importante délégation suisse aux Jeux Olympiques d'été depuis Atlanta 1996: 116 athlètes vont participer, dont Roger Federer. Le Bâlois tentera d’ajouter une médaille à sa collection olympique, déjà composée de l'or en double (en 2008 avec Stan Wawrinka) et de l'argent en simple (2012).

La liste complète de la délégation, comprenant 29 athlètes Romands, se trouve ici.

«C'est un Swiss Olympic Team passionnant et de haut niveau. Un Swiss Olympic Team qui reflète la diversité de la Suisse et ses quatre régions linguistiques. A Tokyo, ces athlètes, fidèles à notre slogan «All in», vont y aller à fond et écrire de nombreuses histoires – des histoires qui vont transporter les émotions du sport et fasciner la Suisse!»
Ralph Stöckli, Chef de mission de Swiss Olympic

Les faits et les chiffres sur la délégation

  • L'équipe d'athlétisme comprend un nombre record de 30 athlètes
  • La délégation est composée de 55 femmes (47%)
  • Et de 61 hommes
  • Pour un nombre total de 26 disciplines
  • Les plus jeunes athlètes sont âgés de 19 ans (Ditaji Kambundji et Antonio Djakovic)
  • Heidi Diethelm Gerber et Beat Mändli sont les plus âgés, nés en 1969 (52 ans).

Un objectif d'au moins sept médailles

La Suisse voudra aussi revenir du Japon avec du métal précieux. Ralph Stöckli, Chef de mission de Swiss Olympic, a fixé à «7+» l'objectif de médailles pour les athlètes:

«Nous aurions pu fixer un objectif plus haut. Mais au vu des 15 mois difficiles que nous avons tous vécus et qui nous ont montré quelles sont les priorités, il est plus juste de dire que nous voulons avant tout dépasser les sept médailles de 2016 et des Jeux Olympiques de Rio», explique encore le patron de la délégation.

Soutien de l'Aide sportive

Sur les 116 athlètes sélectionnés pour Tokyo, 104 (soit 90%) ont bénéficié du soutien de la Fondation de l’Aide Sportive Suisse dans leur parcours vers l’élite mondiale, pour un montant total de près de 9.3 millions de francs.

Ces chiffres témoignent de l’importance des contributions financières directes aux athlètes, et ce, depuis le niveau talent national jusqu’à l’élite. (jch)

Ces deux spectateurs sont fiers de la performance de l'équipe Suisse

Plus d'articles sur le sport

Mbappé a-t-il eu raison? L'aimez-vous encore? Dites-nous tout!

Link zum Artikel

Stan Wawrinka avant Roland-Garros: «J'ai une vision à très long terme»

Link zum Artikel

«J'ai un rencard Tinder»: les pires excuses entendues pour rater le foot

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Zelensky et Cassis ont parlé au WEF de Davos: voici les 3 points à retenir
Les présidents ukrainien et suisse, Volodymr Zelensky (virtuellement) et Ignazio Cassis (physiquement), ont pris la parole à l'occasion du lancement du Forum économique mondiale de Davos. Voici en substance le résumé de leurs discours très attendus.

C'est devant tout le gratin de l'économie mondiale, réuni lundi au cœur des montagnes grisonnes pour le Forum économique mondial (WEF), que le président ukrainien a donné l'un de ses (innombrables) discours depuis le début de l'offensive. Ovationné à deux reprises par la foule enthousiaste, il a débuté sa prise de parole virtuelle par... une mise en garde:

L’article