DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Si peu de voyageurs en 2020 qu'on se serait cru dans les années 1980

Juste ciel! Pandémie oblige, le nombre de passagers dans les aéroports suisses a chuté l'an dernier. Alors qu'ils étaient 60 millions à prendre l'avion en 2019, seuls 16,5 millions de voyageurs ont tutoyé les nuages en 2020.



Les avions sont restés cloués au sol et les passeports rangés au fond d'un tiroir l'an dernier, le virus ayant largement grippé les rouages de l'aviation.

En 2019, pas un nuage à l'horizon: ce sont près de 60 millions de passagers qui avaient embarqué ou atterri dans les aéroports suisses. L'an dernier, coup de tonnerre: ils n'étaient plus que 16,5 millions, ce qui représente une chute de 72%. Soit le même nombre de voyageurs que dans les années 1980 selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Il n'y a pas que les passagers qui ont déserté le ciel, les avions aussi ont davantage rendu visite aux halles du tarmac qu'aux nuages. On n'a compté que 166 758 décollages et atterrissages, pour un recul de 64%. La baisse la plus forte a touché Lugano: l'aéroport a enregistré 98% de mouvements en moins. Les deux sites les plus fréquentés s'en tirent mieux: Zurich a subi un recul de 66% et Genève de 63%.

Le fret a été un peu moins gravement foudroyé: le nombre de tonnes transportées a baissé de 40% seulement. Tous les grands aéroports sont concernés sauf celui de Bâle-Mulhouse qui a pris son envol avec une augmentation de 3%.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Mia et sa mère retrouvées dans un squat en Suisse

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Onze jeunes déférés à la justice pour émeute et violence à Sion

Le 1er avril dernier, des centaines de personnes s'étaient rassemblées dans les rues de la capitale valaisanne, au mépris des mesures sanitaires, et en s'en prenant à la police.

Les autorités valaisannes ont annoncé que onze personnes seraient déférées devant la justice, suite a un rassemblement sauvage, à Sion, le 1er avril dernier. Le résumé ici 👇

«Les intéressés sont domiciliés en Valais et sont âgés entre 15 et 24 ans», précise la police, dont certaines arrêtées en flagrant délit. Ces gens, toujours selon les autorités, auraient jeté des objets sur les forces de l’ordre et n'auraient pas obtempéré aux injonctions des forces de l'ordre.

Quant à l'instigateur …

Lire l’article
Link zum Artikel