Suisse
Tourisme

Si peu de voyageurs en 2020 qu'on se serait cru dans les années 1980

Image
Image: shutterstock

Si peu de voyageurs en 2020 qu'on se serait cru dans les années 1980

Juste ciel! Pandémie oblige, le nombre de passagers dans les aéroports suisses a chuté l'an dernier. Alors qu'ils étaient 60 millions à prendre l'avion en 2019, seuls 16,5 millions de voyageurs ont tutoyé les nuages en 2020.
01.03.2021, 12:1603.03.2021, 18:03
Margaux Habert
Suivez-moi
Plus de «Suisse»

Les avions sont restés cloués au sol et les passeports rangés au fond d'un tiroir l'an dernier, le virus ayant largement grippé les rouages de l'aviation.

En 2019, pas un nuage à l'horizon: ce sont près de 60 millions de passagers qui avaient embarqué ou atterri dans les aéroports suisses. L'an dernier, coup de tonnerre: ils n'étaient plus que 16,5 millions, ce qui représente une chute de 72%. Soit le même nombre de voyageurs que dans les années 1980 selon l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Il n'y a pas que les passagers qui ont déserté le ciel, les avions aussi ont davantage rendu visite aux halles du tarmac qu'aux nuages. On n'a compté que 166 758 décollages et atterrissages, pour un recul de 64%. La baisse la plus forte a touché Lugano: l'aéroport a enregistré 98% de mouvements en moins. Les deux sites les plus fréquentés s'en tirent mieux: Zurich a subi un recul de 66% et Genève de 63%.

Le fret a été un peu moins gravement foudroyé: le nombre de tonnes transportées a baissé de 40% seulement. Tous les grands aéroports sont concernés sauf celui de Bâle-Mulhouse qui a pris son envol avec une augmentation de 3%.

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Le PLR n'a pas du tout aimé cette blague
Une section locale du PLR neuchâtelois a porté plainte après que des petits malins ont manipulé leur promotion politique en faveur du POP. Et voici pourquoi la bataille est loin d'être gagnée.

En vue des élections communales du 21 avril dans le canton de Neuchâtel, le PLR du Locle et des Brenets a disposé quatre jeux de lettres dans des champs proches de la localité pour former la phrase «Votez PLR».

L’article