Suisse
tribunal

Meurtre de Mike Ben Peter: le procès débute lundi 12 juin

«Meurtre raciste»? Le procès de six policiers lausannois débute lundi

En 2018, une interpellation policière à Lausanne a conduit à la mort d'un Nigérian appréhendé pour trafic de stupéfiants. Le procès commence ce 12 juin, l'accusation dénonce une intervention «raciste» et «disproportionnée» pendant que la défense y oppose des éléments «multifactoriels».
09.06.2023, 15:1012.06.2023, 06:56
Plus de «Suisse»

Lundi 12 juin, six policiers lausannois comparaissent devant la justice pour homicide par négligence après la mort de Mike Ben Peter, un Nigérian, au début de l'année 2018. Dans un article de la RTS, sa femme Bridget dénonce un meurtre raciste:

«Mike était mon mari, un père, un bon père. [...] Il y a trop de meurtres racistes. [...] Ils ont tué mon mari et je sais que rien ne pourra le faire revenir. Mes enfants réclament leur père. Qu’est-ce que je peux leur répondre?»
Bridget, la femme de Mike Ben Peter.rts

Alors, que s'est-il passé ce 28 février 2018? Vers 22h30, Mike Ben Peter est interpellé dans la rue par un agent de police. Ce dernier repère l'homme de 39 ans ramassant un sachet plastique près d'une voiture. Alors que le policier lui demande de lui montrer le sachet, tout en lui saisissant le bras, Mike Ben Peter se débat. La situation dégénère.

Toujours selon l'acte d'accusation auquel se réfère la RTS, Mike reçoit des coups de genoux dans les testicules et du spray au poivre au visage. Il se retrouve au sol, mais continue de se débattre.

Cinq policiers surviennent alors en renfort afin de maintenir l'appréhendé face contre terre, les mains menottées dans le dos, pendant plusieurs minutes. Jusqu'au moment où il ne bouge plus. Malgré les massages cardiaques de la police et les soins ultérieurs des services hospitaliers du Chuv, Mike Ben Peter décède le lendemain matin.

Une autre interpellation qui a récemment fait débat:

Les six policiers «n’ont fait que leur travail»

Depuis, deux versions s'opposent. Pour Christian Favre, avocat du premier policier à être intervenu, les six policiers «n’ont fait que leur travail» face à un homme «fortement soupçonné» de trafic de drogue. Se référant à l'acte d'accusation, il rappelle que l'arrêt cardio-respiratoire a notamment été causé par des facteurs multifactoriels tels que:

  • L'obésité de Mike qui pesait plus de 110 kilos
  • Des troubles du rythme cardiaque
  • Une situation de stress globale associée à une position de plaquage ventral

Position risquée

A noter que si cette technique d’immobilisation face contre terre est interdite dans plusieurs villes américaines, elle demeure néanmoins autorisée en Suisse. Cependant, comme le rappelle l'avocat de la famille du défunt, cette dernière doit être «utilisée avec précaution», au vu du risque vital engagé et dont «les prévenus étaient conscients», estime par ailleurs le procureur. Simon Ntah observe en conséquence «une disproportion évidente» de l'intervention:

«A aucun moment, Mike n'a recouru à la violence. Il n'a jamais frappé la police. Il n'a jamais mis en danger la police. Mais il a reçu de nombreux coups. Il a été mis à terre, on l'a projeté au sol, on l'a frappé, on l'a maintenu au sol et il est décédé»
Simon Ntah, avocat de la famille de Mike Ben Peter.rts

A l'issue du procès qui démarre donc lundi, si les six policiers sont reconnus coupables d'homicide par négligence, ils risquent jusqu'à trois ans d'emprisonnement. (mndl)

Qui est qui? Voici 19 stars d'Hollywood et leurs doublures
1 / 21
Qui est qui? Voici 19 stars d'Hollywood et leurs doublures
source: instagram
partager sur Facebookpartager sur X
Un homme flashé à 100 km/h sur une trottinette électrique
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Au moins trois noyades en Suisse durant le week-end
Au moins trois personnes ont perdu la vie par noyade dans les eaux helvétiques durant le week-end. Deux ont péri dans le canton de Zoug et un adolescent a été retrouvé sans vie dans la Limmat à Zurich.

Les secours ont repêché deux dépouilles dans les eaux zougoises en l'espace de deux heures samedi après-midi. Un homme a été retrouvé mort au large d'un établissement de bains du lac d'Aegeri et une femme s'est noyée dans le lac de Zoug à Hünenberg See, a indiqué la police.

L’article