DE | FR
Les

Les «Freiheitstrychler» sont un groupe de sonneurs de cloches fermement opposé aux mesures de lutte contre le coronavirus. Image: sda

Ueli Maurer s'affiche avec le t-shirt d'un groupe anti-mesures Covid-19

Les photos du conseiller fédéral portant un t-shirt blanc flanqué du logo du mouvement «Freiheitstrychler» ont circulé sur plusieurs médias sociaux.



Ueli Maurer est apparu à une manifestation de l'UDC avec un t-shirt des «Freiheitstrychler», un groupe de sonneurs de cloches fermement opposé aux mesures de lutte contre le coronavirus. Le ministre des Finances est accusé de violer le principe de collégialité.

Ueli Maurer portant un t-shirt loin d'être anodin 👇

Les photos du conseiller fédéral arborant un t-shirt blanc flanqué du logo du mouvement ont circulé sur plusieurs médias sociaux dimanche. Elles ont été prises lors d'une réunion de l'UDC de la commune de Wald (ZH) organisée dans une ferme de l'Oberland zurichois.

«Aucun commentaire» de la part de Berne pour l'instant

Interrogé par Keystone-ATS, le Département fédéral des finances (DFF) a «pris connaissance» de la nouvelle. Il s'est refusé de commenter.

Les «Freiheitstrychler» sont apparus en automne 2020. Ce groupe, basé à Altendorf (SZ), condamne les mesures prises par le Conseil fédéral pour lutter contre la pandémie de coronavirus et a participé à des manifestations, dont certaines n'étaient pas autorisées. (ats/jch)

En parlant de Covid-19: 16 ans face à l'extension du certificat Covid

Plus d'articles Actu

Un géant de l'immobilier vacille en Chine et les marchés mondiaux chutent

Link zum Artikel

La rentrée universitaire a commencé! Fâchés, des étudiants résistent

Link zum Artikel

«Un jour, ces molosses vont tuer quelqu'un du village»

Link zum Artikel

Vous planifiez vos vacances d'automne? Ce que vous devez savoir

Link zum Artikel

Le jour où Lionel Messi a refusé de laisser sa place

Link zum Artikel

Entrer en Suisse devient plus compliqué, 15 choses à savoir à ce propos

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Novak Djokovic a dû attendre de perdre pour être aimé du public

Le Serbe a vécu la pire défaite de sa carrière, la nuit dernière en finale de l'US Open contre Daniil Medvedev (6-4 6-4 6-4), mais il a enfin obtenu l'amour et la reconnaissance d'un public qu'il a passé sa vie à tenter de séduire. «L'amour des spectateurs, leur soutien, je m'en rappellerai toute ma vie», a-t-il remercié.

Novak Djokovic a pleuré après sa défaite en trois sets en finale de l'US Open contre Daniil Medevev, et ce n'était pas seulement parce que le Russe venait de le priver d'un double exploit: réussir le Grand Chelem calendaire et devancer Federer et Nadal au nombre de Majeurs remportés (21).

Non, si le No 1 mondial n'a pu retenir ses larmes, c'est surtout parce qu'il a ressenti pour la première fois quelque chose qui lui a toujours échappé, et dont le manque l'a toujours affecté: l'amour du …

Lire l’article
Link zum Artikel