beau temps
DE | FR
Suisse
ukraine

Ignazio Cassis n'exclut pas la disparition de l'Ukraine

Berne continuera d'aider Kiev, «si l'Ukraine reste un pays indépendant»

Le président de la Confédération a critiqué l'attaque contre le CICR à Marioupol et a glissé quelques mots sur l'avenir de l'action suisse en Ukraine.
31.03.2022, 14:5431.03.2022, 17:44
Plus de «Suisse»

Avant le début du premier Forum international sur la coopération à Genève, le président de la Confédération, Ignazio Cassis, a fait une déclaration à propos de la situation en Ukraine et en particulier sur l'attaque contre un entrepôt du CICR à Marioupol.

«C'est juste inacceptable», a-t-il affirmé, tout comme les assauts indiscriminés contre les civils. En effet, un entrepôt du CICR a été visé, ces derniers jours, par des bombardements russes à Marioupol. Toutefois, l'organisation n'a plus de collaborateur ni d'aide dans la ville assiégée.

Justification des sanctions

Pour le moment, la Suisse œuvre sur l'assistance humanitaire et la recherche d'un cessez-le-feu, a dit le ministre des Affaires étrangères. Cassis a promis d'œuvrer «activement» pour garantir que le monde «sorte de cette guerre horrible» en Ukraine. Il a mis en avant la disponibilité des bons offices suisses.

Plus largement, le président de la Confédération promet que la Suisse continuera à aider Kiev dans les prochaines années. «Si l'Ukraine reste un pays indépendant», a-t-il toutefois ajouté. (ats/jah)

Un rhinocéros (trop chou) de Sumatra est né en Indonésie
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Swiss n'a plus de patron: des Allemands pourraient prendre le pouvoir
Trois ans seulement après avoir pris la tête de Swiss, son directeur Dieter Vranckx s'en va. La direction de la compagnie aérienne sera entièrement renouvelée, et il est possible que le nouveau CEO soit allemand.

Personne ne s'y attendait. Jeudi soir, Swiss a annoncé le départ de son chef, Dieter Vranckx, nommé «Chief Commercial Officer» au siège de la maison mère Lufthansa. Ce n'est pas tout. En début de semaine, la compagnie aérienne a annoncé le départ de son directeur financier, Markus Binkert, après 19 ans d'activité. Il ne reste donc actuellement plus que la directrice commerciale, Heike Birlenbach. Elle est arrivée en janvier.

L’article