Suisse
ukraine

Voyage en Ukraine: Cassis a été mis en danger, plainte pénale

C'était la quatrième fois qu'Ignazio Cassis rencontrait le président ukrainien Volodymyr Zelensky.
Ignazio Cassis a rencontré Volodymyr Zelensky en octobre. La rencontre n'est pas resté secrète très longtemps.Image: sda

Voyage en Ukraine: une «fuite» a mis Ignazio Cassis en danger

Le Département fédéral des Affaires étrangères a déposé une plainte pénale. Une «fuite» dans la presse aurait fait courir un risque au président. Et ce n'est pas la première indiscrétion du genre...
10.11.2022, 17:1110.11.2022, 17:48
Plus de «Suisse»

Le président de la Confédération, Ignazio Cassis, a rencontré son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky fin octobre. Ce rendez-vous était secret, mais quelqu'un a parlé et l'info a fuité dans la presse. Aujourd'hui, les Affaires étrangères ont déposé une plainte pénale, selon Le Temps.

En effet, au vu du conflit armé entre l'Ukraine et la Russie, le déplacement du ministre suisse a été gardé secret pour éviter toute mise en danger. Raté. L'information a fuité, reprise largement dans les médias. Aujourd'hui, la chasse au fonctionnaire indiscret est lancée. Mais qui aurait pu parler?

Le Temps rembobine l'histoire, rappelant que les services du président de la Confédération travaillaient de longue date et dans le plus profond secret sur cette rencontre. Quand tout a été bien ficelé, Ignazio Cassis en a informé ses collègues du Conseil fédéral. Et, peu de temps après, Blick annonçait son départ.

Au final, la visite du président suisse s'est déroulée sans encombre. Mais la situation pose à nouveau des questions. En effet, les indiscrétions concernant les membres du gouvernement semblent s'être multipliées ces derniers temps. Pas plus tard que la semaine dernière, l'information annonçant la démission de la ministre Simonetta Sommaruga avait été diffusée avant la prise de parole de cette dernière. Lui coupant l'herbe sous le pied.

(jah)

Simonetta Sommaruga est douée en beatbox, la preuve!
Video: watson
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
Une garderie romande montre des fillettes voilées: «C'était une erreur»
La directrice de la garderie yverdonnoise ayant produit un visuel montrant deux fillettes voilées «regrette» ce choix. Autre point litigieux qui fait réagir: le changement de nom de la Fête des mères par la même garderie.

A deux reprises, l’an dernier et tout récemment, une garderie d’Yverdon-les-Bains a produit un visuel destiné aux parents à l’occasion de la Fête des mères. Pardon, de la Fête des familles. En effet, comme l’école primaire genevoise finalement rappelée à l’ordre par sa hiérarchie, la direction de la crèche yverdonnoise a jugé bon de changer le nom de la fête des mamans et des papas, «parce qu’il existe autant de familles différentes que d’enfants», relatait watson le 19 avril.

L’article