Suisse
Université

Pas assez de femmes professeures dans les universités selon l'ASFDU

Pas assez de femmes professeures dans les universités

La présidente de l'Association suisse des femmes diplômées des universités (ASFDU) appelle les milieux académiques à procéder à la mise en place de quotas, autrement «rien ne bouge».
26.06.2024, 08:08
Plus de «Suisse»

Seul un quart des chaires universitaires en Suisse sont occupées par des femmes, remarque la présidente de l'Association suisse des femmes diplômées des universités (ASFDU).

«Cela vaut la peine de réfléchir à un quota de femmes dans les chaires universitaires»
Ursula Bolli-Schaffner

«Je suis arrivée à la conclusion que les quotas sont parfois nécessaires, car sinon rien ne bouge vraiment», déclare Ursula Bolli-Schaffner dans un entretien publié mercredi dans les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia.

«Ce serait bien si, dans chaque domaine, le pourcentage de professeures correspondait au moins à celui des étudiantes.»
Ursula Bolli Schaffner

Dans le monde académique, il est toujours très difficile de concilier carrière et famille, remarque la présidente de l'ASFDU. C'est notamment dû à la pression de publication, dit-elle. «A cela s'ajoutent les contrats de travail à durée déterminée, l'insécurité professionnelle, les conditions de travail précaires dans le monde scientifique», énumère-t-elle, soulignant que cela concerne aussi les hommes.

Bolli-Schaffner appelle les universités à améliorer les conditions cadres, notamment en matière de places de crèche ou d'horaires de travail flexibles. «Les chaires à temps partiel ne fonctionnent que si les hommes le font aussi. Et si les institutions l'encouragent ou du moins le permettent».

La pression de publication doit également diminuer, poursuit-elle: «L'excellence des papiers ne se mesure pas forcément à leur nombre». La productivité augmente lorsque le stress diminue, note-t-elle. (svp/ats)

Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Valais: l'accès routier au Haut Val de Bagnes prévu pour fin août
Le Canton et la commune annoncent que l'accès routier entre Champsec et Lourtier dans le Haut Val de Bagnes devrait être rétabli d'ici fin août, malgré les incertitudes naturelles.

La population et les acteurs économiques doivent pouvoir rallier Champsec à Lourtier, dans le Haut val de Bagnes (VS), d'ici fin août, écrivent le Canton et la commune. Ceux-ci se sont accordés sur des solutions en ce sens, qui restent toutefois «soumises aux aléas de la nature», ont-ils précisé vendredi soir.

L’article