DE | FR

Mesvaccins.ch ne respecte pas la protection des données

keystone
L'amateurisme de la plateforme pressentie pour être la base du carnet de vaccination numérique suisse ne cesse d'être pointé du doigt. Dernier rebondissement en date: l'envoi de données mal protégées à ses utilisateurs.
09.11.2021, 12:5509.11.2021, 17:33

Depuis vendredi, mesvaccins envoie aux utilisateurs de la plateforme leurs données de vaccination. Elles figurent en pièce jointe à un courriel non crypté, un procédé en contradiction avec les exigences du Préposé fédéral à la protection des données et à la transparence (PFPDT).

Pour mémoire, la plateforme mesvaccins.ch, gérée par la fondation mesvaccins, a mis fin à ses activités fin août par manque de moyens financiers. Elle était fermée depuis la mi-mai en raison de faille de sécurité. La plateforme documentait notamment les vaccinations contre le Covid-19 dans le carnet de vaccination électronique.

Solution de l'OFSP sabotée

Le PFPDT a rappelé, dans un communiqué diffusé mardi, avoir conseillé l'Office fédéral de la santé publique de Suisse (OFSP) lors de plusieurs rencontres dans le cadre d’un projet de récupération des données. Elle a également résumé en détail par écrit les exigences de protection des données pour l'envoi des données de vaccination aux utilisateurs. Des exigences pas respectées par les courriels envoyés depuis vendredi par la fondation.

En envoyant les courriels non cryptés, mesvaccins a «ignoré les conditions de protection des données et saboté la solution de l'OFSP», ajoute le PFPDT.

L'envoi non crypté de données de santé sans procédure d'authentification à plusieurs facteurs n'est pas conforme à la protection des données, critique le préposé. Il s'en prend aussi à la formulation de la lettre d'accompagnement de la Fondation. Elle donne la fausse impression que l'envoi de courriels a été convenu avec le PFPDT. Ce n'est pas le cas.

L'amateurisme de la fondation pointé du doigt

Les critiques fusent du côté de la «Stiftung für Konsumentenschutz» (SKS - l'équivalent de la Fédération romande des consommateurs en Suisse alémanique). Pour de nombreux destinataires, les courriels ont fini dans le dossier des pourriels. D'autres n'ont pas du tout reçu les courriels car leur pare-feu les a considérés comme suspects et ne les a pas délivrés. SKS pointe du doigt l'amateurisme de la fondation.

La fondation de protection des consommateurs affirme en outre que les courriels non cryptés avec pièces jointes peuvent être interceptés et lus par des tiers. Elle demande aux autorités de surveillance de mettre fin aux agissements de la fondation mesvaccins et de sanctionner ses responsables.

Donateur anonyme

Sur son site internet, la fondation, en liquidation, avait indiqué la semaine dernière ne pas avoir reçu les fonds demandés à l'OFSP. Un donateur anonyme lui avait toutefois permis de procéder à l'envoi des données. Elle avait prévenu que les courriels pourraient aboutir dans le dossier des pourriels. Aux utilisateurs de vérifier leurs données et de contacter leur médecin en cas de doute.

La fondation n'a pas pu être jointe par téléphone mardi. Dans un courriel, elle a indiqué que ses activités avaient cessé pour des raisons financières. (sda/ats)

Marre des sujets Covid? Voici des cuculs de hamsters!

1 / 14
Et maintenant, des cuculs de hamsters!
source: imgur
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Plus d'article sur le Covid

Mais pourquoi cette fin de Covid paraît sans… fin?

Link zum Artikel

11 cadeaux que le Conseil fédéral devrait offrir aux futurs vaccinés

Link zum Artikel

Le médoc contre le Covid remet-il en cause le certificat et le vaccin?

Link zum Artikel

La Chine manque d'énergie et ça sent le sapin pour vos cadeaux de Noël

Link zum Artikel
2 ans de Covid: Qui est mort? Qui a été malade? Qui a été hospitalisé?
Deux ans après le début de la pandémie, watson a plongé dans les statistiques médicales pour voir quelle avait été l'ampleur de la pandémie en Suisse et dans le monde. Décryptage en 4 points.

Au 19 janvier 2022, la Suisse recensait 12 142 personnes décédées avec le Covid depuis le début de la pandémie, soit 140 décès pour 100 000 habitants. Le canton le plus touché est Zurich avec 1626 morts, à l'inverse, Nidwald déplore «seulement» 33 cas. A noter que le Tessin, avec 262 décès pour 100 000 habitants est proportionnellement le plus endeuillé. Chez les Romands:

L’article