DE | FR

«Pas de données perdues sur mesvaccins.ch»

Protection données médecin miniature Suisse mesvaccins.ch Claire-Anne Siegrist RTS

Image: Shutterstock

Claire-Anne Siegrist, présidente de la fondation qui a piloté la plateforme mesvaccins.ch contre-attaque: «aucune donnée de vaccination n'a été perdue ou usurpée».



Au 19:30 de la RTS mardi soir, la vaccinologue aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Claire-Anne Siegrist, a expliqué que le site mesvaccins.ch «n'a subi aucune perte de données». Le site fait l'objet d'une procédure formelle pour une éventuelle violation de la protection des données.

«C'est notre devoir de tout faire pour que la sécurité des données soit maximale. Elle va encore augmenter», a poursuivi Claire-Anne Siegrist, qui regrette qu'il y ait eu des «vulnérabilités qu'on ne connaissait pas. Nous allons tout faire pour que celles-ci et toutes les (autres) potentielles soient bloquées».

Mardi, le préposé fédéral à la protection des données et à la transparence a annoncé l'ouverture d'une procédure formelle contre l'exploitant de la plateforme mesvaccins.ch, estimant que les violations de la protection des données portées à sa connaissance par le magazine en ligne alémanique «Republik» sont plausibles.

Selon le magazine, 450 000 données de vaccination, dont celles concernant 240 000 personnes vaccinées contre le Covid-19, étaient ouvertement accessibles et manipulables sur le site. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Biden appelle le Congrès à réguler la vente d'armes

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

La Suisse «inondée de drapeaux arc-en-ciel» pour le mariage pour tous

Link zum Artikel

Les Américains vaccinés sont de retour dans un monde quasi-normal

Aux Etats-Unis, ceux ayant reçu les doses nécessaires du vaccin contre le covid-19 retrouvent un semblant de vie normale. La principale agence de santé a rendu, lundi, une série de recommandations très attendues.

Comme un avant-goût du «monde d’après». Aux Etats-Unis, les personnes vaccinées contre le Covid-19 peuvent désormais se réunir entre elles par petits groupes, sans porter de masque et sans respecter la distanciation physique. Elles n'ont également plus besoin de se mettre en quarantaine ou de se faire tester si elles ne présentent pas de symptômes après avoir été en contact avec quelqu'un atteint du Covid-19.

Des mesures demeurent toutefois. Rochelle Walensky, directrice des Centres américains …

Lire l’article
Link zum Artikel