Suisse
Valais

ValaisADN: Oui, tous les Valaisans sont bien cousins

Oui, tous les Valaisans sont bien cousins

La fondation ValaisADN mêle génétique et généalogie et prouve que tous les Valaisans partagent un ancêtre commun. Et c'est passionnant.
29.03.2024, 22:48
Plus de «Suisse»
«Le val d’Hérens, la vallée du Trient, le Valais, l’humanité. Tout est lié»

C'est ainsi que commence un article du Nouvelliste publié ce mardi. Si vous êtes Valaisan ou Valaisanne et que vous vous nommez Théoduloz, Bournissen, Luyet, Bovier, Gay ou Seppey, Carlen, Fournier, Vuissoz, Alter, Fauchère, Rossier et Vouilloz, Clivaz, Vuistiner, Chevrier, Crettaz, Taugwalder ou encore Zermatten, nous vous en recommandons chaudement la lecture.

Ainsi, il apparaît donc que beaucoup de Valaisans ont un cousin en commun. La démarche des fondateurs du projet «ValaisADN-WallisDNA» que sont Charles-Albert Beytrison, Raymond Lonfat et Hervé Mayoraz était de découvrir l’origine des populations qui ont peuplé et construit le val d’Hérens et le val du Trient.

Ils ont donc commencé leur longue traversée de l'histoire en retraçant la généalogie de l’ensemble des familles originaires du val d'Hérens et du val de Trient dès le XIIe siècle. Avant de faire appel à la génétique et au séquençage ADN pour distinguer avec plus de précision les familles les unes des autres et déceler leur ancêtre commun:

«A terme, nous comprendrons mieux l’origine de nos populations et l’évolution du peuplement du Valais»
Raymond Lonfat au Nouvelliste
A "tschaeggaettae", center, and two "strawmen" parade on the streets of the alpine village of Wiler during carnival season in the Loetschental valley, southwestern Switzerland, Sat ...
Carnaval d'Evolène au cœur du val d'Hérens.Image: KEYSTONE

Qu'ont en commun les Zenhäusern et les Clivaz? La migration de leurs ancêtres les a amenés dans l'actuel Danemark au néolithique.

Un exemple de la migration de certaines familles

Ainsi, les familles peuvent déterminer la migration de leurs ancêtres du paléolithique. Voir le trajet qui les aura menés de l'Afrique subsaharienne au Valais.
Ainsi, les familles peuvent déterminer la migration de leurs ancêtres du paléolithique. Voir le trajet qui les aura menés de l'Afrique subsaharienne au Valais.Capture d'écran de «ValaisADN-WallisDNA»

Ainsi, on découvre également que les Bournissen, famille illustre d'Arolla, sont liés aux Seppey et aux Dayer par un parent au XIIe siècle.

Généalogie en Valais
capture d'écran de «valaisadn-wallisdna»

Le projet est en cours depuis près de 30 ans et montre des résultats très satisfaisants et intéressants. Et 169 anciennes familles valaisannes sont encore analysées en ce moment. Si vous voulez prendre part à ce projet: www.vs-dna.ch/

Le Nouvelliste conclut son article en citant Hervé Mayoraz:

«On est souvent fier de notre canton, notre région, mais quand on étudie nos origines, on relativise rapidement la notion de frontières»

Car si les Valaisans sont tous cousins, il en va aussi pour tous les autres individus de cette grande famille qu'est le genre humain.

(hun)

Des photos vintage de passages piétons en Suisse:
1 / 10
Des photos vintage de passages piétons en Suisse:
«Oups, c'était limite!» - Photo prise en mai 1957 à Zurich, où un homme est presque renversé par une voiture.
source: photopress-archiv / bischof
partager sur Facebookpartager sur X
Rencontre improbable entre un Valaisan et un bouquetin
Video: extern / rest
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Nemo va parler de troisième sexe avec Beat Jans
L'artiste biennois, honoré par sa ville lundi soir, va rencontrer le conseiller fédéral Beat Jans mardi et abordera la question du troisième genre.

«Les dernières semaines ont été complètement folles, tout est allé très vite», a expliqué Nemo lors d'une rencontre lundi avec les médias. L'artiste de Bienne a dû faire face d'un jour à l'autre à une nouvelle notoriété.

L’article