DE | FR

Un patrouilleur de 27 ans perd la vie tombant d'une dameuse en Valais

police valaisanne
Le conducteur d'une dameuse a pris en charge le patrouilleur sur la piste de l'Alpe Bel. Ce jeune italien est tombé, puis est décédé à l'hôpital.
25.03.2021, 08:2025.03.2021, 16:24

Un patrouilleur des pistes italien de 27 ans a perdu la vie, mercredi, sur le domaine skiable de Belalp (VS) en tombant d'une dameuse. Une enquête a été ouverte.

L'accident s'est produit vers 9h15, a indiqué la police cantonale valaisanne en fin d'après-midi. Le conducteur d'une dameuse a pris en charge le patrouilleur sur la piste de l'Alpe Bel, laquelle était fermée au public. A un moment donné, l'homme domicilié en Italie est tombé de la plate-forme de chargement, sur la fraiseuse de l'engin.

Grièvement blessé, l'homme a été héliporté à l'Inselspital à Berne où il a succombé à ses blessures. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
A Genève, un officiel russe clash Poutine et démissionne: «Offrons lui l'asile en Suisse»
Après sa démission fracassante ce lundi, le diplomate russe Boris Bondarev est inquiet. Il craint des représailles de Moscou. Le coprésident du Parti socialiste, Fabian Molina, estime qu'il devrait désormais obtenir l'asile dans notre pays. L'UDC craint qu'il soit un espion.

La démission du haut diplomate russe Boris Bondarev a fait l'effet d'un coup de tonnerre et a provoqué un séisme dans la Genève internationale. Motif de cette agitation? La longue lettre de démission du principal intéressé. Elle prend la forme d'un règlement de comptes avec le Kremlin et critique vertement la guerre russe en Ukraine. On y lit par exemple:

L’article