DE | FR
Un patient atteint de Covid dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital inter cantonal (VS/VD) de Rennaz, en avril 2020.
Un patient atteint de Covid dans l'unité de soins intensifs de l'hôpital inter cantonal (VS/VD) de Rennaz, en avril 2020.Image: KEYSTONE/archives

Le Valais a comptabilisé 15% de morts du Covid en trop

Deux systèmes de comptage en parallèle, des critères différents: les statistiques entre la Confédération et le canton du Valais divergeaient largement.
04.09.2021, 10:0105.09.2021, 10:47

Récemment, le Valais à vu les données liées au nombre de morts du Covid sur son territoire diminuer, rapporte Le Nouvelliste: 113 décès, au total, ont été retirés des statistiques cantonales (elles sont diffusées chaque semaine). Mercredi, ces chiffres indiquaient 672 personnes décédées du Covid depuis février 2020 alors qu'une semaine plus tôt c'était… 785.

Dans le même temps, les chiffres de l'Office fédéral de la Santé publique (OFSP), eux, n'ont pas varié. Où sont donc passés ces morts? Explications.

Comment expliquer la différence entre le Valais et l'OFSP?

Il se trouve que le Service de la Santé du canton du Valais a mené, récemment, une analyse à l'intention du gouvernement valaisan. Dans ce document, il s'explique notamment sur les différences existantes entre les chiffres diffusés par le Valais et ceux donnés par l'OFSP. En résumé, il y avait deux systèmes expliquent nos confrères du Nouvelliste: 👇

  • Celui de l’OFSP, qui a rendu obligatoires les déclarations de décès Covid par les médecins constatant le décès.
  • Celui du Valais qui se basait sur les déclarations immédiates des hôpitaux et des EMS pour faire sa propre base de données.

Pourquoi c'est un problème?

Parce que le système valaisan est moins fiable. C'est la conclusion à laquelle sont arrivées les auteurs du rapport, après avoir comparé les bases de donnés fédérales et cantonales:

«Pour chaque cas non présent en même temps dans les deux bases de données une analyse de la cause du décès par le médecin qui avait constaté le décès a été demandée.»
Service de la santé valaisansource: Le nouvelliste

Quelques exemples d'éléments divergents, qui ont été constatés 👇

  • Des déclarations de morts du Covid effectuées pour des patients dont la cause n’était pas clairement confirmée.
  • Des décès comptés à double, car la personne était enregistrée avec des domiciles différents.
  • Certains décès comptabilisés dans une base de données et pas dans l’autre.

Voilà, entre autres, ce qui a permis de rayer de la liste valaisanne des morts du Covid près de 15% des cas. Aujourd'hui, les chiffres cantonaux et fédéraux sont identiques.

Quelle était la raison de ce double décompte?

Les autorités cantonales ont continué de donner des chiffres différents des statistiques de l'OFSP longtemps après s'être rendu compte des différences. Dans un entretien au Nouvelliste, Christian Ambord, médecin cantonal s'explique:

«N’ayant pas pu déterminer immédiatement l’origine du décalage entre les deux bases de données, le canton du Valais a été transparent en publiant dès le début les statistiques tirées des deux bases de données simultanément.»

Le médecin précise que le canton «n’a aucun intérêt à exagérer ou à minimiser les chiffres de mortalité». Il pointe également un autre réalité: «la difficulté de disposer de statistiques fiables en temps réel dans le cadre d’une crise sanitaire». L'enquête et le travail de comparaison a duré des mois, ce qui explique pourquoi les données ont continué d'être publiées. (jah)

Attraper le Covid en étant vacciné? C'est normal et ça s'explique

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Des malfrats font exploser un bancomat et prennent la fuite
Un bancomat a fait l'objet d'une attaque à Rossens (canton de Fribourg) vendredi dans la nuit. Les suspects ont pris la fuite à bord, selon les hypothèses de la police, d'une voiture rouge.

Des individus ont fait exploser un bancomat à Rossens (FR) dans la nuit de jeudi à vendredi. Des caissettes auraient été emportées par les malfrats avec une somme d’argent indéterminée, selon la police cantonale.

L’article