DE | FR
Vidéo: watson
Vidéo

Egalité, violences, justice: la «Session des Femmes», première étape

Dans le cadre de la préparation à la «Session des Femmes» qui se tiendra au mois d’octobre, trois commissions se sont réunies à Berne lundi. watson a pu participer à l'une d'entre elles, celle pour les questions juridiques et la protection contre la violence. On vous raconte tout en vidéo.
18.08.2021, 13:5918.08.2021, 15:48
Suivez-moi

Ça y est, les commissions organisées en amont de la «Session des Femmes» ont débuté ce lundi 16 août. Elles vont se dérouler toute la semaine à Berne. watson a pu participer à la commission sur les questions juridiques et la protection contre la violence.

Les 26 membres de cette commission se sont retrouvées à la salle 4 du Palais fédéral et ont entendu les expertes Marlies Haller, Agota Lavoyer, Manon Schick et Nora Scheidegger sur des thématiques spécifiques concernant les femmes en Suisse aujourd'hui.

Et la suite, c'est quoi? La présidente de la commission, Maria Bernasconi, en collaboration avec alliance F, élaborera des propositions sur la base des quatre thèmes principaux qui ont été abordés lors de cette première réunion.

On vous fait revivre cette journée au Palais fédéral en vidéo.👇

Vidéo: watson

Grève des femmes du 14 juin 2021

1 / 13
Grève des femmes du 14 juin 2021
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

watson participe à la «Session des Femmes»

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Cette trottinette électrique valaisanne pouvait rouler à 115km/h
Une trottinette électrique transformée pouvant rouler à 115 km/h? C'est la jolie saisie effectuée par la police valaisanne. Et ce n'est pas une première en Suisse romande.

La police cantonale valaisanne a saisi jeudi à Saxon une trottinette électrique dont la vitesse pouvait atteindre 115 km/h. Ce sont les riverains, «excédés par la vitesse et la dangerosité» du véhicule qui ont avisé les forces de l'ordre.

L’article