DE | FR

Vidéo: watson

Vidéo

Les femmes vont dicter la politique, le temps d'une session

C'est LE point d'orgue de cette année anniversaire des 50 ans du droit de vote des femmes en Suisse: une session parlementaire composée uniquement de femmes. Parmi ces 246 participantes, Alice, journaliste à watson. Dès ce lundi, elle nous embarque à Berne, les travaux préparatoires démarrent.



Un parlement composé uniquement de femmes? Si, si c'est possible. L'évènement a même un nom, c'est la «Session des Femmes» organisée par alliance F à l'occasion des 50 ans du droit de vote des femmes.

C'est la deuxième fois depuis 1991 qu'une session 100% féminine va se tenir fin octobre au Palais fédéral. L’évènement se déroule sur deux jours et va réunir 246 femmes issues de toute la Suisse et tous les milieux.

De l'égalité au travail en passant par les violences sexuelles, les questions de genre et la valorisation du travail de care, les commissions se penchent sur les thématiques les plus urgentes concernant les femmes d’aujourd’hui.

Première étape, ce lundi avec les travaux préparatoires qui démarrent. Suivez la guide 👇

Vidéo: watson

Plus d'articles sur l'égalité hommes-femmes

Voici comment le Jura va faire de l'égalité salariale une réalité

Link zum Artikel

Les femmes en font toujours 50% de plus que les hommes

Link zum Artikel

Les femmes célèbrent les 50 ans du droit de vote au Grütli

Link zum Artikel

Les femmes gagnent toujours moins d'argent que les hommes en Suisse

Link zum Artikel

La RTS lance (sur la pointe des pieds) sa formation au langage inclusif

La formation au langage inclusif à la RTS, ça commence maintenant. Cette initiative polémique pour une réforme du français parlé (et écrit?) risque de donner des arguments à l'UDC, en guerre contre la chaîne publique qu'elle juge «gauchisante».

Allumage imminent du premier étage de la fusée (en attendant la deuxième phase à l’automne). C’est ce mois-ci que commence la formation du personnel de la RTS au langage inclusif, a appris watson. Les 15 et 25 juin, Pascal Gygax, professeur à l’Université de Fribourg, lancera les opérations. En visioconférence. Le psycholinguiste expliquera en quoi consiste ce langage, qu’il défend mordicus. Il s’agit de «démasculiniser» la langue française. L’inscription à cette double …

Lire l’article
Link zum Artikel