Suisse
Viola Amherd

L'armée suisse défend son budget, mais regrette sa communication

L'armée suisse défend son budget, mais regrette sa communication

Urs Loher, Ruestungschef, Bundespraesidentin Viola Amherd und Korpskommandant Thomas Suessli, Chef der Armee, von links, kommen zu einer Medienkonferenz zur Armeebotschaft 2024, am Mittwoch, 14. Febru ...
Urs Loher, chef d'état-major, Viola Amherd et le chef de l'armée Thomas Süssli, de gauche à droite à Berne mercredi.Keystone
Les dirigeants du département assurent que le budget a été revu à la baisse en raison de la situation financière de la Confédération et que désormais «tout est en ordre». Mais Viola Amherd reconnaît tout de même une faille. Explications.
16.02.2024, 16:4416.02.2024, 19:05
Plus de «Suisse»

L'armée n'a ni problème financier ni manque de liquidités. La commission des finances du Conseil national a été informée en toute transparence de la situation financière. Elle regrette toutefois une mauvaise communication.

«Parler d'un manque de liquidités est faux», a indiqué la présidente de la commission Sarah Wyss (PS/BS) vendredi devant les médias:

«Le report de l'augmentation du budget de l'armée à 1% du PIB de 2030 à 2035 implique simplement que certains projets doivent être nouvellement priorisés. Aucun contrat n'a été signé pour ceux-ci à ce stade.»

La commission a entendu la cheffe du Département fédéral de la défense (DDPS) Viola Amherd, le chef de l'armée Thomas Süssli et les représentants du Département fédéral des finances et du Contrôle fédéral des finances.

Le DDPS a démontré de manière convaincante et en toute transparence que «tout est en ordre». Il a répondu à toutes les questions de la commission.

Mauvaise communication

La Valaisanne a toutefois reconnu que la communication a été mauvaise. «Il y a eu des malentendus qui n'ont pas pu être résolus et qui ont entraîné des inquiétudes», regrette également la présidente de la commission.

«Nous avons encouragé l'armée à mieux communiquer. Une telle erreur ne doit pas se répéter.»
Jacques Nicolet (UDC/VD).

La commission n'ira pas plus loin d'un point de vue financier. Elle a toutefois décidé de déposer une plainte pénale afin de déterminer d'où est partie la fuite de documents encore confidentiels utilisés par la SRF. Celle-ci avait dévoilé fin janvier que le budget de l'armée présentait un déficit de financement d'un milliard de francs.

Le chef de l'armée, Thomas Süssli, puis la conseillère fédérale ont assuré que l'armée n'est pas en incapacité de paiement, qu'il n'y a pas eu plus de commandes que ce qui pouvait être payé et que le montant décrit comme «trou financier» n'est rien d'autre que la différence des planifications par rapport aux moyens disponibles. Pour l'année à venir, tous les paiements sont assurés. (ats/jch)

Ce parc aquatique brûle depuis trois jours
Video: watson
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Alpiq investit dans l'hydrogène vert en Europe du Nord
Alpiq s'empare de l'entreprise finlandaise P2X Solutions, pionnière dans le domaine de l'hydrogène vert, indique vendredi le groupe énergétique valdo-soleurois dans un communiqué. La prise de participation en partenariat prend effet immédiatement.

Alpiq devient actionnaire majoritaire, à 54,9%, du finlandais P2X Solutions, avec la possibilité d'augmenter ses parts jusqu'à 100 % d'ici fin 2028, précise le groupe énergétique. Les détails financiers de l'opération ne sont pas divulgués. P2X Solutions poursuivra ses activités en partenariat tout en conservant son autonomie.

L’article