DE | FR

Les Suisses ne veulent pas des initiatives écolos, mais sont pour la loi Covid

Un non aux deux initiatives anti-pesticides se dessine selon deux sondages, le oui aux lois terrorisme et Covid, mais ballottage pour la règlementation CO2.



A deux semaines des votations du 13 juin, la tendance s'est inversée pour les deux initiatives anti-pesticides, qui seraient rejetées, selon des sondages de la SSR et de Tamedia. Le oui reste en tête pour les lois Covid, sur le CO2 et contre le terrorisme.

A propos de ces sondages

L'institut gfs.bern a interrogé pour le compte de la SSR 17 959 titulaires du droit de vote, entre le 18 et le 27 mai. La marge d'erreur statistique est de +/- 2.8 points de pourcentage. La troisième enquête de Tamedia se base pour sa part sur les réponses de 17 193 participants, interrogés les 27 et 28 mai. La marge d'erreur est de +/- 1.2 point de pourcentage.

Non à l'initiative pour une eau potable propre

Si le vote avait eu lieu fin mai:

Qui vote quoi?

Le fossé entre les villes et les campagnes reste très net, même si l'approbation baisse clairement dans les grandes agglomérations. La polarisation par partis est également forte. Les sympathisants de la gauche et des Vert'libéraux se prononcent clairement en faveur de l'initiative, tandis que ceux de l'UDC, du PLR et du Centre s'y opposent.

Le principal argument des opposants est la crainte que les restrictions entraînent plus de dommages environnementaux importés (61%), relève le sondage SSR. Ils considèrent également l'initiative comme une menace existentielle pour l'agriculture.

Non à l'initiative pour interdire les pesticides

Si le vote avait eu lieu fin mai, dans le sondage de la SSR:

Le soutien en faveur de l'initiative y est en baisse de sept points par rapport à la précédente enquête, le résumé ici 👇.

Des arguments similaires a ceux avancés autour de l'initiative pour une eau potable propre sont avancés par les opposants à l'initiative pour l'interdiction des pesticides. Les lignes de conflit sont également pratiquement les mêmes que pour l'initiative pour une eau potable propre, watson vous explique ce vote ici 👇.

Nette avance pour la loi Covid

L'enquête de la SSR montre une nette approbation de la loi Covid-19:

Chez 20 Minutes/Tamedia, le soutien au texte est de:

Les intentions de vote restent influencées par l'appartenance aux partis et par le degré de confiance dans le gouvernement. Deux groupes sont majoritairement opposés à la loi: les partisans de l'UDC et les personnes critiques du gouvernement. Si toutes les tranches d'âge diraient oui, l'adhésion augmente sensiblement avec l'âge.

Ballottage pour la loi C02

Les deux sondages - Tamedia et SSR - ne voient pas la même tendance autour de cette votation depuis le dernier sondage:

Pour Tamedia la tendance est au oui:

Dans le sondage SSR, la tendance est au non:

Les sympathisants de l'UDC rejettent massivement l'objet, encore plus qu'il y a un mois. L'approbation est en revanche élevée dans les partis à gauche du spectre politique, jusqu'aux Vert'libéraux. Le soutien a également augmenté chez les partisans du Centre. L'électorat proche du PLR reste toujours partagé. En revanche, l'approbation a chuté chez les indépendants, selon le sondage de la SSR.

La loi contre le terrorisme à la cote

Une nette majorité est favorable à la loi contre le terrorisme dans les deux enquêtes d'opinion:

Le sondage de la SSR:

Dans le sondage Tamedia:

Surprise! A gauche on ne soutient plus le texte

Alors que la première enquête SSR avait révélé des majorités dans tous les partis pour l'adoption de la loi, ce n'est désormais plus le cas. Les sympathisants des Verts (43%) et du PS (45%) ne soutiennent plus le texte.

Les partisans des autres partis continuent, toutefois, nettement à approuver le projet de loi. Les indépendants diraient également oui à 56%. Il n'y a plus que chez les Vert'libéraux où l'élite du parti est en conflit avec sa base. (jah/ats)

Manif à Genève contre la loi Covid

1 / 7
Manif à Genève contre la Loi Covid
source: watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Hitler, c'est qui? On a demandé à des gymnasiens

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Genève, pire ville romande dans la guerre contre le plastique

Une étude évalue les mesures anti-plastiques des capitales cantonales. Fribourg, Berne et Bâle arrivent en tête du classement.

Fribourg est la ville romande la plus active sur les solutions de vaisselle réutilisable dans la lutte contre le plastique, alors que le bilan de Genève est médiocre, selon une étude de Greenpeace Suisse. Berne et Bâle se distinguent dans le haut du classement.

L'étude comparative, publiée lundi, a examiné de près les mesures prises jusqu’à présent pour soutenir les solutions réutilisables, en particulier lors de manifestations. Les résultats sont disponibles pour quatorze villes.

Cette étude ne …

Lire l’article
Link zum Artikel