ciel clair-3°
DE | FR
Suisse
Votation

Résultats votations 28 novembre en direct: réactions à chaud

Menschen als Figuren aus der Serie "La Casa del Papel" protestieren nach der Bekanntgabe der Ergebnisse waehrend die Kundgebung der Gegner des Covid-19-Gesetzes, am Sonntag, 28. November 202 ...
Image: KEYSTONE

Votations fédérales: Résultats définitifs et réactions à chaud

Covid-19, soins infirmiers et juges. Les Suisses se sont prononcés en masse ce dimanche sur trois objets fédéraux. Pour connaître, les résultats définitifs ainsi que les réactions à chaud, c'est par ici. 👇
28.11.2021, 12:0428.11.2021, 18:28

La Loi Covid

En pleine cinquième vague, les Suisses ont dit oui à la loi Covid à 62%. Au final, plus de 2,2 million d'électeurs ont approuvé le texte. Et un peu moins de 1,4 million ont glissé un bulletin défavorable dans l'urne. Le taux de participation s'est élevé autour des 65%.

Les résultats, au niveau cantonal:

  • Les Genevois acceptent la loi Covid-19 par 62,9%
  • Les Neuchâtelois disent oui par plus de 64,4%
  • Le Valais, lui, a dit oui à 58,5%.
  • Fribourg accepte le texte à 61,6%
  • Les Vaudois ont dit oui à 63,6%
  • Le Jura a approuvé la loi à 54,7%
  • Berne a soutenu à 62,5% la loi Covid-19
  • Seuls deux cantons, Appenzell Rhodes-Intérieures (55,8%) et Schwyz (51,4%), ont approuvé leur référendum

Premières réactions des politiques

Sur les ondes de la RTS, Céline Amaudruz, vice-présidente de l'UDC, a pris acte dimanche des résultats sur la loi Covid.

«Il ne faut pas que le Conseil fédéral prenne la décision du peuple pour un blanc-seing.»
Céline Amaudruz

Et d'ajouter: «Je ne suis pas médecin, je le répète à chaque interview et on ne joue pas avec la vie des gens. Mais il va falloir, si le Conseil fédéral prend des mesures, qu'elles soient cohérentes et qu'il n'aille pas trop loin.»

«La population suit la stratégie du Conseil fédéral, a constaté la politicienne UDC. Il s'agit maintenant d'accepter son choix, mais il y a tout de même 37% de non dont il faudra tenir compte.»
Céline Amaudruz

Pour le mouvement «Mass-Voll», le résultat de la votation sur la loi Covid dimanche n'est pas légitime. Dans un communiqué publié dimanche, le mouvement avance comme première irrégularité «la formulation manipulatrice et manifestement trompeuse des questions sur le bulletin de vote». Le mouvement considère également avoir été diffamé dans des «médias contrôlés par l'Etat» en tant qu'«opposant à la vaccination».

«Nous continuerons à lutter contre la politique cynique du Conseil fédéral»
Mouvement «Mass-Voll»

Sur Twitter Mathias Reynard, fervent défenseur de la loi Covid, a, quant à lui, exprimé sa satisfaction concernant les résultats du vote. «Une victoire de la solidarité. Un soutien clair à la gestion de crise des autorités». 👇

Les enjeux: En juin dernier, la population suisse avait accepté, par 60%, un premier paquet de la loi Covid. Dimanche 28 novembre, on se prononce à nouveau sur le texte. Cette fois, on parle surtout du certificat Covid, que beaucoup qualifient de discriminant.

Les soins infirmiers

Le peuple a soutenu dimanche le texte par 61%. Les premiers résultats partiels cantonaux confirment la tendance. Les Genevois plébiscitent le texte à 63,8% après le dépouillement de 95% des bulletins rentrés, les Vaudois à 62% alors qu'un tiers des communes ont donné leurs résultats définitifs.

A Zurich, ce serait également oui à 62,3%. Bâle-Ville a soutenu le texte par 66,2% des voix, selon les premiers résultats. Le oui l'emporte également aux Grisons (65,2%). Le Jura, lui, a dit oui à 66.40%.

La mise en œuvre de l'initiative pourrait être longue, a prévenu la vice-présidente de l'UDC Suisse, Céline Amaudruz. Elle rappelle que le contre-projet était immédiatement applicable. «Le résultat est moins tranché que ne le prédisaient les sondages. La démocratie a décidé et il faudra le respecter», a réagi, quant à lui, Philippe Nantermod, également favorable au contre-projet. 👇

Dans le camp du oui, on salue «une journée historique!». Désormais, les infirmières et les infirmiers attendent que les choses se mettent en place «dès lundi».

Isabelle Moret, présidente de la faîtière des hôpitaux (H+) a qualifié le résultat «de cri du cœur» que la politique doit entendre. La PLR affirme toutefois avoir de «très grandes craintes» pour la mise en œuvre du texte.

Image
keystone

Les enjeux: L’initiative «Pour des soins infirmiers forts» demande à la Confédération d'améliorer les conditions de travail des infirmières et infirmiers et de garantir une offre suffisante de places de formation. Pour le Conseil fédéral et le Parlement, le texte de l’initiative va trop loin. Un contre-projet est proposé.

Initiative sur la justice

Les juges fédéraux ne seront pas désignés par tirage au sort. L'initiative de l'industriel alémanique Adrian Gasser demandant une plus grande indépendance des magistrats, a été balayé par 68% des votants.

  • Dans le canton de Genève, le texte ne recueille que 28,86% des voix, après dépouillement de 95% des bulletins par correspondance
  • Vaud refuserait le texte avec près de 75% de non
  • Genève dirait non à 71,1%
  • Fribourg est à peine moins sévère avec 65,2% de refus, selon les résultats déjà disponibles
  • A Zurich, l'initiative serait rejetée à 2 contre 1. Le même scénario se dessine à Bâle-ville.
«Je n'attendais pas autre chose. Je ne suis pas déçu par le résultat, mais encore plus convaincu»
Adrian Gasser, auteur de l'initiative sur la justice

Les enjeux: L’initiative demande que les juges fédéraux ne soient plus élus par le Parlement, mais désignés par tirage au sort. Ce tirage serait organisé de façon à ce que l’ensemble des langues officielles du pays soient équitablement représentées. L’initiative laisse au législateur le soin de définir les détails de la mise en œuvre de la procédure.

Une participation exceptionnellement élevée

Les trois objets fédéraux ont particulièrement mobilisé les électeurs dimanche. Environ 65% d'entre eux ont déposé un bulletin dans les urnes. C'est la quatrième participation la plus importante depuis 1971, date à laquelle les femmes ont obtenu le droit de vote.

Schaffhouse, où le vote est obligatoire, arrive comme d'habitude en tête. Environ trois quarts des électeurs se sont prononcés. C'est également le cas dans les demi-cantons de Nidwald et d'Obwald.

Les cancres de la participation se situent ce dimanche dans les cantons de Genève avec environ 54% de mobilisation. Neuchâtel et Tessin font à peine mieux. Dans les autres cantons romands, les votations fédérales ont attiré environ six électeurs sur dix.

Le quotidien d'une infirmière en gériatrie

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les jeunes Suissesses font face à un problème quasi ignoré par la médecine
Les femmes vivent souvent un trouble du déficit de l'attention, avec ou sans hyperactivité (TDAH), jusqu'à l'âge adulte, sans savoir pourquoi le quotidien leur est si difficile. Pourquoi? Parce que leurs symptômes sont différents de ceux des hommes et que les recherches se font principalement sur eux.

Le trouble du déficit de l'attention (TDHA) se manifeste chez les garçons par une agitation et une bougeotte continue en salle de classe, par exemple, ou par des crises de colère régulières. Chez les filles et les femmes en revanche, les symptômes ne sont pas les mêmes, raison pour laquelle le chemin jusqu'au diagnostic est souvent semé d'embûches pour elles.

L’article