dégagé-3°
DE | FR
Suisse
Zurich

Extinction Rebellion revient à la charge à Zurich

Extinction Rebellion revient à la charge à Zurich

Menschen der Klimaorganisation "Extinction Rebellion" blockieren die Strasse in der Zuercher Innenstadt, aufgenommen am Dienstag, 5. Oktober 2021 in Zuerich. (KEYSTONE/Ennio Leanza)
Cet échafaudage en bois a compliqué les opérations d'évacuation.Image: sda
Ce mardi, une centaine de militants ont bloqué les rues du centre-ville de Zurich pour le deuxième jour consécutif. La police a dispersé les manifestants pendant l'après-midi.
05.10.2021, 15:1805.10.2021, 17:41

Ils l'avaient annoncé lundi: un jour après leur première action à Zurich, les militants d'Extinction Rebellion sont revenus bloquer la plus grande ville de Suisse.

La manifestation a réuni une centaine de personnes, écrit le mouvement. Soit la moitié par rapport à lundi. Elles ont partiellement bloqué le pont Rudolf Brun, l'Uraniastrasse et la Sihlstrasse. Le trafic routier a été perturbé.

La police zurichoise est intervenue en début d'après-midi. Peu avant 15h00, elle avait libéré le pont et l'Uranienstrasse, où la circulation est à nouveau fluide. Au total, quinze personnes ont été emmenées au poste. Le Ministère public décidera de la suite de la procédure.

Echafaudage en bois

Même si la participation était en baisse, les opérations d'évacuation ont été plus compliquées que la veille. Les manifestants ont notamment érigé un échafaudage en bois dans l'Uraniastrasse. Plusieurs manifestants s'y sont attachés, avant que la structure ne soit démantelée à l'aide d'un camion pompier.

«Nous reviendrons demain», a écrit le mouvement sur Twitter, tout en regrettant que «cette rébellion contre l'extinction est malheureusement nécessaire». (asi/ats)

Action climatique devant la BNS

Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce petit-fils du général de Gaulle vit à Genève et s'affiche pro-Poutine
L'homme d'affaires Pierre de Gaulle, petit-fils du célèbre général, est «résident fiscal à Genève», selon divers médias français. Il a été membre du Club des Leaders, un cercle genevois de haut standing, a appris watson.

On hésite: qui tient le plus la vedette dans le dernier potin mondain franco-genevois? Genève ou son hôte, Pierre de Gaulle, descendant du célèbre général? On a là un nouvel épisode – on ne les compte plus – de la relation particulière qu’entretiennent les gestionnaires de fortunes français fuyant le fisc de leur pays avec Genève, la scandaleusement discrète.

L’article